Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SHAKA PONK - The white pixel ape

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2014
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 57minute(s)

Site(s) Internet : 
SHAKA PONK MYSPACE 
SHAKA PONK WEBSITE

Label(s) :
tôt Ou tard
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 30/03/14
Oh my goz !
Récemment décoré chevalier des Arts et Lettres par la République Française, et auréolé aux Victoires de la musique 2013, catégorie spectacle musical (dont le DVD Monkeys In Bercy 13, capté au Palais Omnisports de Paris Bercy le 05 janvier 2013, est tout simplement un must explosif), SHAKA PONK enfonce un peu plus le clou dans sa planche à succès auprès d'une foule grandissante de fans de tous poils avec un nouvel album, quelques mois après la sortie de son DVD : The White Pixel Ape, sous-titré Smoking Isolate To Deep In Shape... (tout dépend du genre de forme recherché !). Comme j'ai pu le lire dans la presse nationale, je ne pense pas que ce récent succès soit vraiment fulgurant, mais il s'est plutôt forgé tout au long de nombreux concerts, partageant énergie et "folie" Rock, Metal, Punk, Electro., Funk, Pop, Disco, Rap, Reggae... C'est en 2006 que le groupe produit son premier album (plutôt orienté Electro.), Loco Con Da Frenchy Talkin', avec Hell'O, Tekno Kills, Dot.Coma et Spit. Suit en 2009 Bad Porn Movie Trax, avec le hit Do, mais aussi Twisted Minda, Hombre Que Soy, How We Kill Stars et le dynamité French Touch Puta Madre. Le nom et la réputation de SHAKA PONK commencent alors à rayonner chaudement et à drainer un public toujours plus accro. à ses shows. The Geeks And The Jerkin' Socks (2011), aux 12 compositions tout aussi déjantées mais moins "disparates" donc plus harmonieuses, avec les hit My Name Is Stain et I'm Lady, l'explosif Sex Ball et Palabra Mi Amor, co-écrit avec Bertrand CANTAT, va définitivement asseoir la notoriété du groupe dans le morne paysage musical français, lui offrant un excentrique mais salvateur leader Rock ! La suite, ce sont donc plusieurs récompenses (dont celle de chevalier des Arts et Lettre qui fera dire à Frah que cette décoration est la plus originale pour un groupe de singes), mais surtout des Spectacles de plus en plus fous, suivi par un nombreux public chaud comme la braise, avec en apothéose le live Monkeys In Bercy 13 gravé sur DVD.

Et ce nouvel album alors ? Ecrit dans le bus qui a véhiculé Samaha et Frah (chant), Ion (batterie), CC (guitares), Mandris (basse), Steve (claviers) et leur mascotte GOZ durant leur tournée-marathon, le Geeks Tour, The White Pixel Ape est de nouveau un sans-faute ! Hormis peut-être, paradoxalement, le titre Wanna Get Free (en plage 2), choisi pour la promo de l'album. Ce premier single accommodant, pas spécialement représentatif de l’album, est surtout axé sur de l'Electro. / Techno., somme toute revigoré par un refrain plus musclé, où le chant de Samaha fait de nouveau des merveilles. Mais les 12 autres titres sont pétris d'énergie et de vigueur, mélodiques, phosphorant, fusionnant en un puzzle sonore les styles avec un savoir-faire, une recherche musicale et une audace à mon avis rarement égalés. La magic touch SHAKA PONK !
Si l'ensemble de l'album me semble plus enveloppé d'Electro. (An Eloquent), le Rock (sans amplis !) reste la passerelle solide de la musique festive du groupe. Les vitaminés / speedés Lucky G1rl, Black Listed et Altered Native Soul, avec son époustouflant final sifflé s'immiscent dans un style Punky. Les guitares approchent fréquemment un jeu et des sons Hard Rock, comme sur MOnkey On The Wall et ses sons de claviers 70's, Last alone ou 6xlove. Le Rap se fait une place de choix sur Scarify et Story O' My LF, avec l'intervention de Adam TURNER aka Beat ASSAILLANTE, déjà complice sur le précédent album. Le sautillant WOtz Goin'ON se voit paré d'un air Country / Folk avec son banjo, tout en ourdissant une vague Metal (soft), style finalement peu présent sur l'album. Metal qui se retrouve accoquiner au Reggae / Ska de Gimme Guitarrrrra ou Last Alone. Déjà citer, Story O' My LF, l'un de mes titres préférés, fait une incursion dans l'ambiance du cirque, avec son motif répétitif au trombone. Reste Heal Me Kill Me, la première ballade que nous propose le groupe. La voix de Samaha, dans un registre Pop Rock (la mélodie du titre peut éventuellement rappeler Robbie WILLIAMS) et accompagné d'un ensemble de violons, violes et cellos, nous enlace langoureusement pour ne plus nous lâcher. Chantés à part quasi égale entre Samaha et Frah, les textes de l'album sont en anglais, délaissant l'espagnol cette fois-ci.

La maturité aidant, ces 13 titres s'avèrent suivre le travail d'écriture plus" concis" et plus fouillé du précédent album. Sans s'être vraiment assagis, bien au contraire, ils donnent une impression de plus grande homogénéité, d'une fougue plus canalisée, d'un rendu sonore plus abouti. The White Pixel Ape est un joyau supplémentaire à l'édifice que se sont construits patiemment, sans vraiment jamais douté d'eux malgré des débuts difficiles (boudés en France à leurs débuts, faut-il le rappeler ?), les énergumènes de SHAKA PONK.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE PINEAPPLE THIEF
Magnolia
CHEMICAL WEDDING
Don't look back
MORRE
Out there
NELSON
Lightning strikes twice
ILLUSION
Turbulence and tranquility
Chroniques du même auteur
MONO INC
Terlingua
EVERYTHING BEHIND
Man from elsewhere
MESSALINE
Guerres pudiques
ZDRI
Zdri
THE WALK
Wrong enemy
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente