Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EREXION - Erexion

Style : Heavy Metal
Support :  Demo - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du groupe
4titre(s) - 18minute(s)

Site(s) Internet : 
EREXION FACEBOOK
EREXION BANDCAMP

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 13/04/14
Bandant !!!
Jeune formation venue du Mans, EREXION est formé par 4 trublions plein d’énergie : Olivier et Nikita aux guitares et aux chœurs, Adrien à la batterie et Moomoot à la basse et au chant. Suzzy Fuzz, Supertrempe, Pimp My Bang et Bourbon Kid sont les 4 compositions de leur première démo.

Se présentant sous un vernis gentiment « déjanté » (accoutrements, passions…), nos 4 amis cachent une maturité d’écriture et une force technique solide. Revendiquant des influences allant de IRON MAIDEN, JUDAS PRIEST à PANTERA, c’est surtout celles de DEEP PURPLE, mais encore plus celles de LED ZEPPELIN que j’ai retenu en écoutant avec une certaine réjouissance cette démo. Auxquelles je me permets d’ajouter ZZTOP et MOTÖRHEAD.
Suzzy Fuzz s’ancre clairement dans le Heavy Metal 70’s, flottant au gré de sa construction sur un Stoner et un Rock psychédélique. Le chant s’abime parfois dans un registre plus ou moins « allumé », mais sans vraiment être irritable, dieu merci.
Avec sa petite touche Punk Rock catchy, Supertrempe nous fait tendre les 2 joues, tapé du pied en rythme Rock et nous apprécierons particulièrement le passage instrumental mélodique avec sa basse ronflante et son solo virulent de guitare. ZZTOP n’est jamais très loin ici. Mon titre préféré !
Pimp My Bang s’ouvre sur le bruitage d’un narguilé prêt à l’usage, laissant le soin à la basse d’en reprendre l’ébullition, tout en maintenant son effet LED ZEPPELIN. Un son de piano / claviers s’invite à la fête. Voilà un instrument que le groupe devrait, me semble-t’il, introduire plus entièrement dans son champ sonore.
Bourbon Kid peut être, quant à lui, la BO idoine du livre d’Anonyme, Le Livre Sans Nom, dont il s’inspire. Défouraillant un Power Heavy rugueux, il nous narre la rencontre au Tapioca à Santa Mondega de Sanchez et Bourbon Kid, héros déjantés à la TARANTINO.

Autoproduite, le son et le mix de cette première démo sont tout à fait corrects. Tout en étant « moderne », la musique d’EREXION biberonne goulument dans le registre du Heavy Metal / Rock 70’s, sans pourtant en plagier le contenu. Le groupe fait preuve d’une dextérité virile, sans jamais se prendre la tête mais avec tout le sérieux requis.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GNÔ
Cannibal tango
METAL INQUISITOR
Doomsday at the h.o.a
JUDAS PRIEST
Redeemer of souls
ULTIMATE
Carved upon your face
DEAFENING SILENCE
Scapegoat of ignorance
Chroniques du même auteur
ANASAZI
1000 yard stare
THE SIXXIS
Hollow shrine
SCORPIONS
Sting in the tail
NEBULEYES
12 years of stella pieces
THE JOYSTIX
Punchline
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente