16 / 20
25/04/14
Nocturn
NOCTURN
 
Courant mars, Krevett du groupe NOCTURN s’adresse à NOCTUS : « Avec un tel surnom et au vu du nom de notre groupe je ne pouvais me tourner que vers toi ».

NOCTURN se forme en 2007 en Haute Savoie autour de Krevett, claviers (LORIEN, VINTERISKALD) et Vince, guitare chant (LOCAL POUBELLE, LORIEN, DIEDJINN, HIEMPERIUM). Tonych les rejoint en 2009 au poste de batteur puis GG (STEEL HARMONICS) à la deuxième guitare et Aurèle. Une première démo permet au groupe de réaliser quelques concerts.

Fin 2013, enregistré au Savem Studio, un second EP Nocturn, comportant 4 titres dont la courte intro Time de quelques secondes, voit le jour.

Instant d’Eternité démarre sur des claviers dominants et bombastiques. Je pense à ANOREXIA NERVOSA dans l’utilisation de ces sonorités à la fois dissonantes, romantiques et mélodiques. Une grosse section rythmique sert d’assise à une musique rapide et percutante. Le chant en français dans des registres death black me parait bien maîtrisé. Un très bon titre !

Pandaemonium met encore plus en valeur les guitares lead, ultra mélodiques, à l’école suédoise. Certains passages rappellent DARK TRANQULITY notamment dans les parties en tapping. Les claviers futuristes apportent de la fraîcheur et de la densité. J’aime beaucoup aussi.

Odyssey semble peut être moins immédiat. Les parties de piano donnent un peu d’originalité à ce morceau plutôt puissant

NOCTURN propose une musique extrême entre le black symphonique et le death mélodique scandinave, toujours mélodique et desservie par une très bonne production assurant un équilibre de tous les instruments. Les claviers jouent un rôle primordial dans les compositions originales et accrocheuses. Il sera intéressant de suivre de près leurs prestations live et surtout le premier album car les débuts sont très prometteurs. Mais il faudra d’autant plus batailler que ce (très beau) patronyme est déjà utilisé par d’autres formations…
NOCTUS
Date de publication : vendredi 25 avril 2014