19 / 20
28/04/14
Death by a thousand cuts
BLACK LIGHT DISCIPLINE
 
BLACK LIGHT DISCIPLINE poursuit son excellente aventure musicale débutée en 2005.
Après Empire (2008) et Against Each Other (2012), voici venu Death By A Thousand Cuts !
L'équipe de Against Each Other est reconduite et la qualité au rendez-vous.
J'ai mis un 19/20 sur l'album et constate que cette formation finnoise ne cesse de progresser...dans le sens qui convient à mes oreilles !
Cet album est moins métal, même si un bon nombre de titres dépotent sévères comme l'incroyable titre de fin Syviin Vesiin !
En revanche, dès l'introduction, le fan de claviers que je suis est tout de suite happé par les sons et il s'ensuit un déluge de mélodies et d'arrangements dantesques !
Le premier titre Look At Me Now, ou encore First Sign devraient tourner dans les boîtes allemandes car cette musique reste parfois bien dansante, électronique donc avec cette pointe de métal, des guitares en rythmiques puissantes (avec tout de même quelques présences mélodique comme sur l'incroyable Freaked), une basse/batterie en acier trempé, un chant hyper mélodique avec de superbes refrains !
Une sorte de cold/new wave métal mélodique !
J'adore.
Je retrouve ce que j'ai aimé chez PARADISE LOST, MOONSPELL, CREMATORY , WALTARI et compagnie avec ce petit côté New Wave qui me plaisait dans les années 80 !
Les hits s'enchaînent ici comme des perles à un collier en Métal Intégral, il y a des passages vraiment émouvant, des arrangements qui me défrisent la perruque et...une envie de taper du pied souvent, de secouer mes cervicales aussi et de relancer l'album à la fin de chaque écoute.
Pas de ballade cette fois-ci mais un mid-tempo absolument fantastique nommé The Time Is Now qui me file la chair de poule.
Je pense que les voix féminines qui se promènent de ci, de là sont à nouveau l'oeuvre de Anton ROSA, la biographie ne faisant que 3 lignes.
Bref, bien mixé (mieux que le précédent !) et produit, ce Death By A Thousand Cuts est une réussite sur plus de 47 minutes.
Ces finlandais n'ont décidément pas fini de me séduire...

BLACK LIGHT DISCIPLINE :

Toni VALHA : Chant,
Janne KANKKUNEN : Claviers,
Joonas PULKKINEN : Guitares,
Liro SAARINEN : Basse,
Veikka JOKELA : Batterie.
Rémifm
Date de publication : lundi 28 avril 2014