16 / 20
30/05/14
Down 4 part 2
DOWN
 
A l’heure du format numérique, DOWN a choisi le format EP, plus court, moins coûteux pour les fans et une sortie discographique plus fréquente. Par ses présences scéniques régulières, le gang de La Nouvelle Orléans occupe ainsi presque constamment le paysage métallique actuel. Avec une pochette dans la même lignée, il reste fidèle à son style unique, amalgame réussi de heavy, rock, sudiste, metal, doom, sludge.

Malgré le départ de l’un des ses guitaristes et fondateurs Kirk WINDSTEIN , qui a décidé de se consacrer à son groupe de toujours, CROWBAR, la qualité de la musique de DOWN n’a pas été impacté. Je trouve même cet EP supérieur au volume 1, plus varié et plus inspiré.

Steeple constitue un bon premier titre : une intro pesante avant de bonnes accélérations qui accrochent l’auditeur. Phil ANSELMO assure toujours au chant grace à une grande palette allant du hurlé au susurré en passant par des sonorités metal plus classiques et toujours beaucoup de groove.

We Knew Him Well… Le single ou toute la lourdeur du metal de DOWN, répétitif mais prenant. Des parties de batterie excellentes, des guitares chaudes comme la braise exaltant une couleur sudiste prononcée. Un morceau bien construit.

Hogshead/Dogshead part dans un chemin plus tortueux, moins immédiat. Les guitares doubles occupent ici une place dominante, un gros refrain crié par Phil.

Dès les premières secondes, Conjure me plonge dans un univers BLACK SABBATH : ambiance rétro et psyché garantie, Phil se rapproche d’un Ozzy dans sa façon de chanter. A noter un pont énergique qui arrive au meilleur moment, superbe !

Sufferer’s Years se veut plus aéré. Facile d’accès, il manque peut être d’un peu d’originalité…

Par un volume montant creshendo, Bacchanalia commence comme un vieux titre des seventies. Gros travail sur les guitares, la batterie suit un rythme spécial, l’ensemble fonctionne bien.

Sur son 4.2 disponible à nouveau dans un beau digipack, DOWN se montre donc plutôt inspiré.
NOCTUS
Date de publication : vendredi 30 mai 2014