15 / 20
22/06/14
Goin' under
BLACK TRIP
 
On a parfois l'impression que chaque musicien de la scène Metal suédoise appartient simultanément à une dizaine de formations différentes. C'est ainsi que les musiciens de BLACK TRIP font ou ont fait partie de ENFORCER, ENTOMBED, KRUX, NIFELHEIM, NECROPHOBIC ou encore UNANIMATED. On n'a donc pas affaire à des morveux mais bien à des lascars aguerris. Pourquoi ont-ils BLACK TRIP ? Vraisemblablement pour plonger intégralement dans un trip rétro nous ramenant à la New Wave Of British Heavy Metal, au Hard Rock et au Heavy Metal tels qu'ils se pratiquaient à la toute fin des années 70 et dans la première moitié des années 80. Avouez que cette tendance fait florès, au point de ressembler à une mode !

Ce n'est pas étonnant vu le pedigree des participants mais il faut noter que BLACK TRIP parvient à un mimétisme bluffant : on croirait vraiment Goin' Under véritablement sorti d'un bac à 33 tours en 1981. Il y a tout d'abord le travail impeccable des guitares qui alternent petits riff secs, nombreux plans jumeaux et solos brillants ; c'est bien simple, on assiste à un hommage en règle à THIN LIZZY et aux débuts de IRON MAIDEN ! Organique et aérée, la production renforce l'analogie. Sur le rapide No Tomorrow, on se croirait dans un remake du Phantom Of The Opera de IRON MAIDEN ou sur un album de SAVAGE GRACE. Par contre, les ambiances glauques de plusieurs titres (Tvar Dabla, Thirst) renvoient à l'esprit de ce pratiquait MERCYFUL FATE aux origines.

Le principal point faible de BLACK TRIP réside dans le chant de Joseph THOLL (habituellement guitariste chez ENFORCER) : le timbre est rauque et le phrasé direct, mais les lignes de chant manquent encore de variété et de modulation. Du coup, BLACK TRIP présente un point commun (mais pas avantageux!) avec la période dont il s'inspire où les bons chanteurs n'étaient pas légion.
Reste à voir comment cette démarche d'hommage, bien maîtrisée et globalement plaisante, pourra se développer et évoluer afin d'échapper à des influences écrasantes.
Alain
Date de publication : dimanche 22 juin 2014