17 / 20
14/07/14
Rockville 2
FM
 
Je dois avouer avoir manqué d'enthousiasme pour le volume 1 de Rockville, malgré quelques excellentes compositions de ce groupe que j'aime tant !
FM, avec ces deux volumes Rockville a abandonné ses claviers pour laisser la place aux guitares et à un British Rock mélodique.
Je trouve ce volume 2 bien plus cohérent et intéressant que le premier et suis reconnaissant à un ami de m'avoir permis de jeter une oreille dessus et du coup de l'acheter !
Oui, (petite parenthèse) continuons au maximum d'acheter des cds, nous aiderons notre style et ses artistes à pouvoir poursuivre leurs oeuvres et ainsi nous combler de belles mélodies !
Ce Rockville 2 possède même des temps très forts !
L'ouverture des festivités avec High engage ce 2 de belle manière et, je me répète, Steve OVERLAND s'y connaît pour embellir de son chant et ligne de chant des compositions qui pourraient sombrer dans le
moyen. (Malheureusement le cas sur pas mal de titres sur le volume 1 à mon avis !)
Si Bad Addiction et Guilty (à la façon des premiers Bryan ADAMS déjà cité sur ma chronique du 1) se
laissent apprécier ensuite, la température remonte avec le court instrumentale Desolation Station et le dantesque Runaway Train, cherchant dans les racines du Britsh Rock et donc de l'esprit du Blues.
Ensuite, la température chute à nouveau (tiens, ça me rappelle la météo du moment !) avec un Living For The Week-End bien plat, sorte de mélange de Bryan ADAMS et LOVERBOY fatigués.
Et puis, revoilà du grand FM avec Forever And A Day, un mid-tempo plein de feelings et un refrain très émotionnel et des choeurs chaleureux.
Paradise Highway qui suit enflamme mes oreilles avec un riff d'entrée "groovy/funky" et la composition se révèle vraiment intéressante et addictive.
Brother Take Me Home est comme le soufflé au fromage de midi, vite tombé...
Et l'album se termine par ce qui est pour moi un chef d'oeuvre de 6 minutes 46, très orienté country, avec de l'harmonica, Last Chance Saloon.
Le mixage et la production sont parfaits.
Finalement, ce Rockville 2 se révèle une bonne surprise à mes oreilles même si je me répète une fois encore, j'aimerais que le groupe reconsidère la place du clavier dans sa musique...
Rémifm
Date de publication : lundi 14 juillet 2014