12 / 20
23/07/14
Heaven and earth
YES
 
Cela fait 45 ans cette année que YES a sorti son premier album. Ce groupe unique a toujours évolué au gré de allées et venues de ses musiciens, dont seul l'amiral Chris SQUIRE (basse, chant) est resté à la barre du navire et apparaît sur tous les albums du groupe : ce ne sont pas moins de 4 guitaristes, 4 chanteurs, 2 batteurs et 7 claviers qui se sont succédés. YES a commencé avec du Rock Psychédélique mâtiné de Jazz, a évolué ensuite vers le Rock Progressif avec les classiques Fragile, Close To The Edge et Tales From Topographic Oceans (double album avec un morceau par face) pour ensuite revenir à des morceaux plus courts. Dans les années 80, YES a connu un immense succès auprès du grand public avec l'album 90125 et le tube planétaire Owner Of A Lonely Heart puis a quitté progressivement le haut des "hit" parades en continuant à sortir des albums de qualités inégales.

Heaven And Earth est leur 21ème album studio. Benoît DAVID, le chanteur du très réussi album précédent Fly From Here (qui représente pour moi la suite de leur album Drama paru en 1980) ne fait plus partie du groupe. Le nouveau chanteur est Jon DAVISON (et non pas Jon ANDERSON, malheureusement). Geoff DOWNES (THE BUGGLES, ASIA ainsi que les albums Drama (1980) et Fly from Here (2011)) est de nouveau aux claviers. Les autres musiciens, outre Chris SQUIRE (basse et chant) sont Steve HOWE à la guitare et Alan WHITE (depuis 1973) à la batterie.

La pochette de l'album, signée Roger DEAN, est magnifique. Quand est-il du contenu ? Après un album précédent plutôt réussi grâce à la production de Trevor HORN, ce nouvel opus est produit par Roy Thomas BAKER (qui a produit QUEEN, Ozzy OSBOURNE, FOREIGNER JOURNEY, Alice COOPER, THE CARS et la calamiteuse session d'enregistrement du successeur de l'album Tormato de YES en 1979, qui s'est suivie du départ de Jon ANDERSON et de Rick WAKEMAN). Autant dire que je piaffe d'impatience...

Force est de constater que le chanteur possède à peu prêt le même timbre de voix que le chanteur historique de YES : Jon ANDERSON. Mais le son est bâclé : la batterie est étouffée et l'ensemble est paresseux. Aucun clavier flamboyant, pas de solo de guitare innovant et la ligne de basse de Chris SQUIRE frise souvent l'électroencéphalogramme plat, lui qui a influencé des générations de musiciens avec son jeu et ses changements de rythmes. La batterie ressemble parfois à une boite à rythmes de synthétiseur bas de gamme. Les harmonies vocales qui font pourtant parties du son "YES" au même titre que la Rickenbacker de Chris SQUIRE sont malheureusement gâchés par le mixage et la production. Les synthétiseurs de Geoff DOWNES ressortent mal, lui qui nous a habitué à un "mur du son". C'est mélodique, mais qu'est ce que c'est mou. Chris SQUIRE se réveille un peu à la basse par moment, les chansons sont mélodiques, mais qu'est ce que l'ensemble est mou ! Heaven And Earth me donne l'impression que YES a totalement perdu son inspiration et ne souhaite plus prendre de risques.

Heaven And Earth n'est pas le meilleur album de YES. Même l'apport de sang neuf avec l'arrivée de Jon DAVISON au chant ne suffit pas à relever l'ensemble. Les chansons ont à mon humble avis été composées au bord de la piscine du paquebot de Cruise To The Edge, avec des cocktails, du calme et du soleil. Une ambiance paresseuse de farniente plane au dessus de cet album sirupeux et soporifique. Un seul mot pour définir Heaven And Earth me vient à l'esprit : l'ennui. Les chansons s'oublient aussitôt écoutées, il n'y a aucun futur classique dans cet album. La prochaine tournée de YES fera très peu promotion de Heaven And Earth, le groupe se concentrant sur les classiques Fragile, Close To The Edge dans leur intégralité, quelques "Greatest Hits" et des extraits de ce nouvel album. Même le groupe n'a pas confiance dans don dernier opus et va effectuer une énième tournée de rentiers.

D'un autre coté, il se murmure sur internet que Jon ANDERSON, Rick WAKEMAN et Trevor RABIN, tous trois anciens membres de YES, vont enregistrer un album ensemble. Comme batteur, Mike PORTNOY serait le complément idéal (Jon ANDERSON a joué récemment avec TRANSATLANTIC, une des nombreux groupes de Mike PORTNOY) et à la basse, rêvons un peu : Nick BEGGS (Steve HACKETT, Steve WILSON). Décidément, Heaven And Earth m'a bien endormi pour que je rêve de ce super groupe. Bonne nuit, les enfants...

YES :

Jon DAVISON : chant, guitare acoustique
Chris SQUIRE : basse, chant
Steve HOWE : guitare, chant
Geoff DOWNES : claviers
Alan WHITE : batterie

Tracklist :

1. Believe Again
2. The Game
3. Step Beyond
4. To Ascend
5. In A World Of Our Own
6. Light Of The Ages
7. It Was All We Knew
8. Subway Walls
Web-Maestro
Date de publication : mercredi 23 juillet 2014