Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MASTERCASTLE - Enfer (de la bibliothèque nationale)

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
MASTERCASTLE MYSPACE 
MASTERCASTLE WEBSITE
MASTERCASTLE FACEBOOK

Label(s) :
Scarlet Rec
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 05/10/14
Un opus en fer forgé...
Pour clore la chronique du On Fire de MASTERCASTLE, sorti en 2013, j'évoquais ma frustration sur la durée de l'album !
Quand la musique est bonne, je ne gère pas toujours ma privation, au bout de fameux 39 minutes pour cet excellent On Fire !
MASTERCASTLE a eu la gentillesse de prendre en compte cette remarque et de m'offrir quasiment une heure de son talent... Merci !
Car, même rallongé d'un titre, et d'une certaine somme de minutes par titre, un album de MASTERCASTLE ne perd pas en inspiration !
Le feeling est donc toujours au rendez-vous pour ce 5ème opus des italiens !
Depuis 2008, voilà qui force mon admiration !
Si vous aimez le Power / Neo Classique Métal, un rien Heavy, un rien Hard-Rock, un chant féminin, des guitares rutilantes à souhait menant vers Ingwie MALMSTEEN et des ambiances proches parfois de STRATOVARIUS et confrères, cet Enfer (De La Bibliothèque National) pourrait bien à nouveau ravir vos oreilles.
Pier GONELLA, guitariste virtuose passé chez LABYRINTH m'enchante (écoutez entre autre le délicieux instrumental de fin, Coming Bach), Giogia GUEGLIO chante toujours aussi bien et ses mélodies me charment, la rythmique est parfaite pour ce genre d'exercice, Steve VAWAMAS à la basse et le nouvel arrivant Francesco La ROSA aux fûts.
Et vous entendrez aussi sur l'album quelques discrètes et subtiles notes de claviers qui sont l'oeuvre de Andrea De PAOLI (LABYRINTH, VISION DIVINE).
Admirablement mixé et produit, dans la même puissance que On Fire, ce Enfer (De La Bibliothèque Nationale) démontre pour la cinquième fois que MASTERCASTLE est bien un groupe de première division.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
W.A.S.P.
The crimson idol
BLAZE BAYLEY
The redemption of william black (infinite entanglement part iii)
HAMMERHEAD
The sin eater
QUICKSAND DREAM
Beheading tyrants
SKULLVIEW
Metalkill the world
Chroniques du même auteur
STEVE LUKATHER
Ever changing times
FAIR WARNING
Talking ain't enough - live in tokyo
BATON ROUGE
Shake your soul
CIRKUS
Let the madness begin
CRASHDÏET
Generation wild
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente