19 / 20
19/10/14
Kings & queens of the underground
BILLY IDOL
 
Après avoir connu très jeune le mouvement Punk, cumulé les hits à gogo dans les années 80', survécu à un accident de moto, à une overdose, je pensais que Billy IDOL, 59 ans au prune cette année vivait peinard une retraite bien méritée quelque part sur le globe, voire en Angleterre, sa terre natale.
Et comme l'artiste s'est fait rare ces dernières années, je ne pensais pas le voir revenir sur le devant de la scène !
C'est donc le cas avec une autobiographie bientôt en librairie qui devrait peut-être permettre une énième compilation de voir le jour cette fin d'année ?
Mais surtout de découvrir cet excellent artiste, également acteur (avec une "gouaille" pareille, rien de surprenant !).
Il est vrai que pour celles et ceux qui n'ont pas connu Billy IDOL dans les années 70' 80', cet "enfant du Rock " doit paraître un peu "old school" aujourd'hui !
Ne boudez surtout pas cet artiste, écoutez la magie dans ses années 70' 80' et venez à ce Kings & Queens Of The Underground avec une oreille nouvelle.
Enfin presque !
Car, avec les retrouvailles avec l'exceptionnel guitariste Steve STEVENS et Trevor HORN à la production, n'imaginez pas autre chose qu'un album très années 80' !
Et comme tout ce petit monde a vieilli et a manifestement eu l'envie de faire un point sur la vie passée, l'album est plutôt cool avec une prédominance (exagérée ?) pour le mid-tempo.
Love And Glory est certainement le titre qui résume le mieux cet opus, toute ressemblance avec le With Or Without You de U2 est bien réelle !
Heureusement, nous ne tombons pas dans le pathos ici car les compositions sont de très belles factures et les quelques titres plus rythmés me permettent de bien rester attentif tout au long de l'album, même si je note plusieurs (trop ?) titres au ralenti tout au long de l'opus.
En tout cas, le Whiskey And Pills qui clôt l'album fait un peu regretter qu'il n'y ait pas eu plus de rythme et nervosité sur cet album.
Steve STEVENS est toujours au top et je ne peux qu'écrire ici toute mon admiration pour ce guitariste.
Quelle carrière et tant de bonheur offert à mes oreilles !
Kings & Queens Of The Underground est globalement imprégné de Pop, Pop/Rock, New Wave et Rock.
La séquence émotion avec la ballade Kings & Queens Of The Underground est une pure réussite, avec un petit côté celtique délectable.
J'ai pensé à FRANKIE GOES TO HOLLYWOOD à un moment.
J'adore aussi le single Can't Break Me Down, très dansant, tout comme Bitter Pill qui ouvre l'album.
Ou encore Save Me Now, le titre le plus proche de ce qui a fait la gloire de Billy IDOL dans les années
80. Quoi que Poscards From The Past lui joue la première place.
Bref, je ne saurai trop, si vous aimez la musique du duo dans les années 80 de venir à cet album, il se pourrait bien que vous soyez agréablement surpris !
Car la qualité des compositions, d'interprétation (le chant n'a pas pris une ride !), de production est bien le fil conducteur d'un album sur lequel il ne manque finalement qu'un peu plus de nervosité pour atteindre la perfection... C'est peu...
Billy IDOL renoue avec ses glorieuses années tout en en faisant le bilan...
Respect !
Rémifm
Date de publication : dimanche 19 octobre 2014