Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MSG - In the midst of beauty

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
MICHAEL SCHENKER GROUP WEBSITE

Label(s) :
Inakustik
 (16/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 22/05/08
Retour de flammes !
En cette année 2008, de nombreux groupes légendaires nous reviennent avec une vitalité toute juvénile et une inspiration retrouvée.
WHITESNAKE, KING’S X, DEF LEPPARD, SAGA, LOVERBOY nous offrent de belles réalisations tout comme MSG.

Comme quoi, le métal, ça conserve !

In The Midst Of Beauty marque le retour du chanteur Gary BARDEN aux côtés de Michael SCHENKER.
Les deux artistes, plutôt en forme co écrivent la totalité de l’album et une certaine joie se fait sentir dans l’écriture.
Le line-up réuni par Michael SCHENKER a de quoi faire frissonner puisque Don AIREY (DEEP PURPLE) prend la place aux claviers, Neil MURRAY (WHITESNAKE) à la basse et Simon PHILLIPS (TOTO) aux baguettes.
Bon, sur le papier, c’est la classe, en revanche, à l’écoute du mixage, je constate que la basse est quasiment absente, les claviers en son «hammond » sont assez discrets et s’expriment sous forme de nappes et côté batterie, Simon PHILLIPS n’a pas dû trop en baver pour enregistrer ses parties !
En revanche, les guitares et surtout le chant sont positionnés très en avant. Heureusement, la qualité est là !
Côté production, une sorte de logique est respectée entre le son et le style, puisque l’ensemble nous ramène 30 ans en arrière !
Côté compositions, c’est du tout bon avec un Hard-Rock ancré dans les années 70’ voire 80’ et la comparaison avec DEEP PURPLE n’est pas usurpée.
En effet, Michael SCHENKER pousse même le vice de plagier l’introduction de Smoke On The Water, une faute de goût nommée A Night To Remenber !
Pour le reste, les trois premiers titres sont exceptionnels, City Lights, Competition, I Want You tout comme ce The Cross Of Crosses absolument parfait. Les deux compères sont au sommet de leur art et que dire du mid-tempo Summerdays d’une efficacité rare. Na na et son refrain sucré et Fm n’est pas en reste et je vous laisserai le plaisir de découvrir le reste, tout aussi délectable…
Enfin, côtés solos et rythmiques de guitares, Michael SCHENKER nous prouve l’étendue de son talent lorsqu’il baigne dans cette ambiance 70’, 80’, une période pour laquelle il est resté très fidèle.

Avec SCORPIONS, UFO et son MSG, le frère de qui vous savez réussit là où pour ma part je ne l’attendais plus !

Bravo !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
gonzo55 Le lundi 30 septembre 2019

Ville : la destrousse
bravo à laudrome 26 Quelques dates pour mieux comprendre l'importance de la trilogie obsession, one night in budokan et stranger in the night. Peu de critiques de revue n'ont su évaluer à sa juste valeur le monde mélodique créé par michael. Personne n' a pu créer sur 50 albums et une moyenne de 10 solos exceptionnels par album donc 450 sur les 500 solos. Quand certains en ont fait 1 à 10 maxi par carrière mais ont eu par chance grâce à l'impact des débuts de MTV. Ainsi 74 phenomenon de ufo ou michael schenker agé de 19 ans crée le morceau instrumentale "Rock bottom" pour l'époque c'est innovateur. En 77 eddy fait son eruption. 78 ufo avec obsession c est un album entier truffé de solo démoniaque comme jamais cela n'avait été tenté sur toutes les compo d'un album sans limité la longueur de chacun d'eux ni le nombre d' interventions par chanson. One night in budokan montre le chemin et cela donnera des idées à yngwie , Vai et Joe qui mettront entre 6 à 15 ans pour pondre yngwie rising, joe surfing et steve passion and warfare. Ils en feront leur métier ! guitariste instrumental ! Hendrix est un tsunami Page , ritchie lommi ted nugent , Angus,may ,winter surf sur la vague de fond Eddy van halen, michael schenker, uli john roth chacun dans son style font tout explosé. Yngwie, joe, steve font trembler les vibratos les whawha les gammes multiples puis les courants se mélanges lynch,norum,doug,waughan,howe,paul,firkin, j'ai un immense respect pour David gilmour le michael schenker du rock cool raoul. A retenir son jeux sur la vidéo de pompei de l'époque il y a 50 ans
Commentaire de Rémifm : Pas mieux à écrire... Merci pour ton commentaire remplit de lucidité... Tous les artistes cités ne méritent que notre respect et admiration... Rock'On Gonzo55 !!!
gonzo55 Le lundi 30 septembre 2019

Ville : la destrousse
excellent
Commentaire de Rémifm : Oui !!! Rock'On Gonzo55 !!!
Alain Le vendredi 7 mai 2010
J'ai découvert tardivement cet album et j'ai enfin retrouvé la concision des deux premiers albums de MSG ainsi que le sens aigu de la mélodie développé sur "Built to destroy". De loin le meilleur MSG (hormis les live) depuis très longtemps.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KRISTY MAJORS
Sex, drugs 'n' rock' n' roll
MOTHER LOVE BONE
Mother love bone
ADRENALINE MOB
Coverta
EUROPE
War of kings
DON AIREY
Keyed up
Chroniques du même auteur
BLOOD RED SAINTS
Speedway
FM
Futurama
THUNDER
Bang !
SOULICIT
Parking lot rockstar
DARKHAUS
My only shelter
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente