Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DIRTY PASSION - Dirty passion

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
DIRTY PASSION WEBSITE
DIRTY PASSION MYSPACE  

Label(s) :
Denomination records
 (18/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 17/01/15
glam rock incisif et enthousiaste !!!
Les Suédois de DIRTY PASSION en sont déjà à leur 3ème album après Different Tomorrow en 2010 et In Wonderland en 2012, ce dernier qualifié de hard rock brut et lourd, avec déjà de belles mélodies présentes. Le nouvel effort proposé en ce début 2015 intitulé tout simplement Dirty Passion est encore plus dans la mouvance glam rock, avec du punch, des titres incisifs, percutants et du son, un gros son même. Le line-up a changé, c’est un fait établi, et l’apport de Kriss LOHIKOSKI au chant et aux guitares, celui de NASTY à la basse et de Mike ROSENBERG aux fûts donne nettement plus de tonus à l’ensemble de l’album. Je trouve les compositions racées, directes, facilement mémorisables, et surtout avec une batterie vraiment démoniaque, le rendu rehaussé par les guitares accrocheuses de Chrisse OLSSON n’en est que meilleur. Il y a une évolution par rapport à l’album précédent In Wonderland, qui était différent, avec des compositions moins directes et plus difficiles d’accès, cette évolution mélodique est criante et apporte de la puissance et un équilibre parfait entre les parties vocales et les soli de guitares comme sur Bad Karma. C’est un album très homogène, le caractère glam est bien présent et fait penser parfois à du RECKLESS LOVE ou du NAUGHTY BOYS, ce qui est une belle référence. Pas de temps mort non plus, le plaisir est constant et même intense sur Los Angeloser, d’une énergie énorme, toujours soutenu par cette batterie enragée. La voix de Kriss LOHIKOSKI sait se faire très rock et agressive quand il le faut, elle est toujours bien en place et même bien soutenue par des choeurs épatants. Get Back possède aussi cette énergie communicative et relève une forte capacité rock avec un sacré sens du rythme. La fin de l’album ne baisse absolument pas d’intensité, bien au contraire, car les Zip Of Fire, Die Free ou 42 Nights maintiennent le niveau mélodique à un seuil élevé, les guitares se déchaînant même de façon fort enthousiasmante, bref çà décoiffe à donf ! Un album très accessible, très prenant au fil des écoutes et qui procure vraiment un bien-être rock fantastique. Foncez, c’est du tout bon, c’est de la passion et c’est du glam rock de haute volée ! SUPERBE !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
STICKY BOYS
Make art
NORDIC UNION
Nordic union
BLACK LABEL SOCIETY
Order of the black
KILLER BEE
Eye in the sky
DOOGIE WHITE
As yet untitled
Chroniques du même auteur
THE VAL
Heading for the surface
NEWMAN
The elegance machine
BACKWATER
Backwater
SUNSTRIKE
Ready to strike
LIONCAGE
Turn back time
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente