17 / 20
01/03/15
The grey
STÖMB
 
Né en 2012 à Paris, après un premier EP Fragment en 2013, The Grey est le premier album de STÖMB, formé par Tom et Aurélien (guitares), Alexandre (basse) et Olivier (batterie). Ces 4 talentueux musiciens ont choisi l'aspect instrumental pour laisser cours à leur créativité musicale et nous faire partager à travers ce long The Grey (quasi 69 minutes) leur Metal / Metal progressif. Autoproduit, le mixage et le son sont tout bonnement excellents. Le contenant est léché, aux teintes grises (normal...) et à l'artwork épuré.
Ces 10 compositions, culminant pour certaines vers les 9 minutes, sont denses, compactes, d'une grande maîtrise technique et surtout sans forfanterie ni démonstrations stériles et ennuyeuses. Rythmée et fluide, l'écriture et l'interprétation de The Grey ne se perdent jamais dans des labyrinthes sonores torturés où la complexité l'emporte sur la grâce. Cet album vient à nous, se livre dans une globalité homogène et concise.
Chaque composition développe une magnifique mélodie tissée par la guitare lead de Tom, chahutée par la guitare rythmique d'Aurélien et les ondulations nerveuses de la basse d'Alexandre et la batterie d'Olivier. Si les ambiances sont sombres, parfois quelque peu mélancoliques, pouvant rappeler l'univers de TOOL, MESHUGGAH ou plus loin DREAM THEATER, elles contrastent avec une luminosité harmonique et technique. Où nous oublions vite l'absence du chant.
Nul besoin d'alourdir mon propos. The Grey est un album réussi, riche et passionnant, qui demande et suscite de nombreuses écoutes pour en apprécier toutes les finesses et finalement se laisser apprivoiser. A découvrir assurément !

The Grey
:
01 : The Complex - 02 : Rise From Nothing - 03 : Veins Of Asphalt - 04 : Corrosion Juncture - 05 : The Crossing - 06 : Under The Grey - 07 : Terminal City - 08 : The New Coming - 09 : Genome Decline - 10 : Only An Echo
Ben
Date de publication : dimanche 1 mars 2015