15 / 20
26/04/15
Comfortable hate
BLACK BOMB A
 
Un peu moins de trois ans après Enemies Of The State, BLACK BOMB A nous propose le toujours aussi explosif Comfortable Hate qui marque le retour du vocaliste Arno dans le groupe qui vient de nouveau compléter le chant clair de Poun.

Leader de la scène extrême hexagonale, le groupe ne s'encombre pas de fioritures.
BLACK BOMB A s'en retourne cette fois vers le Hardcore brutal et vindicatif de ses débuts et livre 12 déflagrations (+ 1 intro "mise en condition") qui mixent avec autant de subtilité que de brutalité les différents ingrédients du genre.

On ne reviendra pas sur la complémentarité de ces deux voix, aussi hargneuses que revendicative qui sont une des marques identitaire de BLACK BOMB A. on ne reviendra pas, non plus, sur ces guitares acérées et tranchantes ni même sur le travail de pilonnage d'une section rythmique aussi lourde et déterminée qu'une armée aculée prête au dernier combat.

On remarquera, cependant, le travail de Logan MADER qui parvient à donner de véritables couleurs à cet ensemble sans dénaturer le côté brut de titres destinés à la scène. Tous le sont, et aucun, du morceau éponyme à As A Lion, et tous sont dans l'esprit révolutionaire du gang, à l'instar de Land Of Bastards ou The Poison pour n'en citer que deux. Toutefois, le gropupe continue d'explorer certains horizons développés sur son album précédent, comme avec Rescue From This World, et propose même une ballade acoustique (Into The Void).

Si BLACK BOMB A a toujours été en forme, il semble, en renouant avec certaines de ses racines, trouver une nouvelle jeunesse. Engagée, enragée et révoltée, à la limite de la rupture avec le monde d'avant.
metalmp
Date de publication : dimanche 26 avril 2015