16 / 20
05/06/15
Illusions barbares
MESSALINE
 
Fidèle parmi les fidèles, MESSALINE défend sa conception du Heavy Metal avec une foi sans pareille. Avec une régularité quasi métronomique, Eric MARTELAT ("Chattos" pour les intimes) et sa bande nous livrent aujourd'hui un quatrième album, Illusions Barbares.

Illusions? Que nenni, Messeigneurs! Car les quatre ont une parfaite maitrise de la chose métallique qu'ils brandissent aussi fièrement qu'un Croisé est persuadé de mener un juste combat. En bon amoureux de notre langue, celle des mots lierre ou de Molière, celle qui déracine des Racine ou qui imagine des zoos là où il n'y en a guère, le Sieur Chattos s'en va-t-en guerre et illumine nos esprits de ses bons mots et de belles histoires, nous entraînant en divers lieux, d'hiver ou d'été d'ailleurs (on s'en va même à LA, c'est pas d'ici, ça, hein?), contant ses récits de glorieux guerriers (A Jérusalem) ou auteur de BD (Les Crayons Du Soleil), de liaison entre le dit Croisé et une belle orientale (Mehlinn-Hä) ou de dieux ancestraux parmi d'autres histoires, basées sur des faits historiques, la mythologie ou purement imaginaires (le duo Un Crime Au Paradis). MESSALINE reste sur une trame historique contée illustrées de sons metalliques.

Entrent donc en action Mickaël COLIGNON et ses guitares incisives aussi personnelles qu'inspirées par des grands du genre, et une section rythmique partie, elle aussi, en guerre pour sauver le Metal (Jaime GONZALES à la basse et Jonathan BAILLY à la batterie). Et si le propos musical est attirant, efficace et parfaitement produit, une chose vient gâcher mon plaisir: le chant d'Eric , qui semble être à la peine... Sa voix, pourtant, est puissante, claire, son élocution parfaite, mais elle souffre, parvient difficilement à se distinguer du reste et, au final, dénote de cet ensemble au demeurant efficace. Et ça, je ne l'avais pas ressenti sur les deux albums précédents.

Il n'empêche, ce Illusions Barbares reste un album puissant, richement pensé et travaillé (superbe livret, aussi!) et qui s'adresse à tous les amateurs de Metal français contemporain et inspiré des 80's. Ne boudez pas votre plaisir et laissez-vous tenter. Tout n'est qu'illusion...
metalmp
Date de publication : vendredi 5 juin 2015