Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EDGE OF THE BLADE - The ghosts of humans

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 49minute(s)

Label(s) :
Escape Music
 (11/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 20/07/15
Du heavy morne et sans ressort !!!
Ce nouveau groupe anglais nous propose en cet été 2015 son 1er album intitulé The Ghosts Of Humans, avec Alan KELLY (ex-SHY) à la batterie, Andrew CHICK aux guitares et aux claviers et John FRANCIS au chant. Ce dernier est surtout connu des fans de rock mélodique, puisqu’il a officié au sein de AFTER HOURS pour 3 albums : Take Off en 1988, After Hours en 1989 et le dernier en date Against The Grain en 2011, très apprécié au demeurant et marquant le retour du groupe sur le devant de la scène. Mais là, il ne s’agit point de rock mélodique mais plutôt d’un heavy metal sombre, à l’ambiance sourde, voire cacophonique parfois au niveau batterie. Cet opus ne va certainement pas défrayer la chronique et John FRANCIS n’excelle absolument pas dans ce nouvel exercice : voix linéaire, pas de ressort mélodique digne de ce nom, aucune envolée vocale à relever, ton égal avec une qualité de composition très moyenne, le tout enveloppé dans une production épaisse, morne et en dessous de nos attentes pour un tel groupe de musiciens expérimentés. Je note très peu de titres sur les 10 composant l’album qui sortent du lot de ce magma sonore, redondant, assez pauvre en recherche musicale innovante et finalement si peu enthousiasmante ! Believer est un exemple grâce à ces claviers apaisants, un titre nettement plus dans le registre vocal du sieur FRANCIS, River Runs Red apporte plus de précision mélodique et The Taken, grâce à son intro piano relativement élégante arrive à nous faire légèrement frémir, mais c’est hélas tout ! Ajoutons à cela que vu la concurrence au niveau heavy, EDGE OF THE BLADE devra proposer à l’avenir autre chose de plus consistant pour espérer rivaliser avec les EVERGREY, VANISHING POINT ou les Italiens de KINGCROW, qui excellent dans ce domaine heavy progressif, que l’on devine seulement chez les Anglais sur ce disque. Copie donc à revoir par conséquent pour un album qui n’incite pas du tout à un enthousiasme frénétique, tel que l’aurait souhaité votre serviteur. Dans une ambiance plutôt calme et lassante au bout du compte, The Ghosts Of Humans reste très passable et devra laisser la place à un successeur plus performant pour la suite de la carrière d’EDGE OF THE BLADE !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KHMP
Evil in my mind
REVERENCE
When darkness calls
STEEL ASSASSIN
War of the eight saints
ANCARA
Beyond the dark
OLIVA
Raise the curtain
Chroniques du même auteur
LIONHEART
Second nature
SILENCIO VIRTUAL
Sentimentios e indignacion
VEGA
Only human
SUNSTRIKE
Ready to strike
MARTINA EDOFF
We will align
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente