15 / 20
01/12/15
Pandore
INCRY
 
Avec Rock.fr paru en 2012, INCRY m'avait agréablement surpris. Trois ans plus tard, les français reviennent avec Pandore. On prend les mêmes et on recommence ? D'une certaine manière, oui, dans la mesure où, musicalement, INCRY ratisse large. D'abord énervé (Oxygène et Rouge), le groupe se fait plus nuancé avec Monde Virtuel, titre plus convenu, tandis que Cannibale swingue, bien que, là encore, le thème central soit déjà entendu.

Comme sur son opus précédent, on remarque la puissance vocale de Kouros, qui passe aisément d'un chant graveleux et puissant (ah, cette tigresse !) à des tonalités plus Pop / variété (cf. les vocalises qu'aiment tant les chanteurs de RnB sur la fin de Le Bonheur En Prime). Les guitares, quant à elles, allient harmonie des arpèges à la furie des sons saturés. C'est sans doute à la fois la force et la faiblesse d'INCRY : Rock, Pop, dur et doux à la fois, les parisiens aiment emprunter plusieurs chemins, déroutant quelque peu l'auditeur qui n'a que peu de repères auxquels se raccrocher... En bref, bien qu'agréable et différent, chanté en français avec des textes bien pensés, Pandore est un album bien fait mais dispersé, puisant ses plaisirs de la variété au Heavy direct.
metalmp
Date de publication : mardi 1 décembre 2015