19 / 20
14/11/15
Def leppard
DEF LEPPARD
 
En 2015, la discographie officielle de DEF LEPPARD, c'est 10 albums studio, comptabilité qui inclut le Retro Active malgré l'antériorité des compositions. Cet opus présentait en 1993 du nouveau matériel mais écrit avant le décès (1991) de Steve CLARK, génial guitariste du groupe. (RIP Steve)
DEF LEPPARD, c'est aussi un album de « cover », Yeah! en 2006, un EP en 1979 et 1 live 2 cds, en 2013. Notez aussi la sortie de Slang (1996) en version "deluxe" en 2014.
C'est aussi 3 compilations sur cd et 7 dvd sur le marché !
Le groupe doit dépasser à mon avis les 100 millions d'albums vendus à travers le monde.
Autant dire un succès colossal, sur le plan comptable également !!!
Et pour ma part mérité car les musiciens du groupe ont travaillé, beaucoup travaillé pour en arriver là et ont connu aussi pas mal de difficultés.
L'histoire du groupe compte une dizaine de musiciens ayant participé à cette histoire.
Pour le côté le plus dramatique, je l'ai écrit plus haut, c'est le décès de Steve CLARK en 1991 qui fut un moment vraiment douloureux, à l'instar de l'accident de voiture de Rick ALLEN qui lui fit perdre un bras.
DEF LEPPARD n'a jamais retrouvé l'alchimie magique après le décès de Steve CLARKE.
Cela n'enlève rien aux qualités de son remplaçant, Vivian CAMPBELL.
Néanmoins, le groupe nous a proposé depuis 1993 des albums aux atours différents, aux approches musicales d'une autre sensibilité.
Ce Def Leppard ne déroge pas à la règle et me semble être le meilleur album du groupe depuis Hysteria voire Adrenalize.
Pourtant, le groupe ne revient finalement que très peu sur son style de l'époque, à savoir un Hard-Rock mélodique de très grande classe. Disons que Dangerous et Wings Of An Angel rappellent cette période bénie, avec beaucoup de brio par ailleurs. Energized et Let's Go auraient pu aussi figurer sur Hysteria mais avec des refrains très Pop qui aurait peut-être surpris à l'époque.
Je trouve que DEF LEPPARD nous propose ici un album très Pop et Rock et finalement très peu Hard-Rock mélodique.
Invincible pourrait figurer sur l'excellent Kings & Queens Of The Underground de Billy IDOL (2014).
Il y a aussi une inspiration Folk (genre Simon & Garfunkel), par exemple sur l'introduction de Battle Of My Own qui se transforme en un hommage à LED ZEPPELIN.
Le Rock 70 s'entend bien aussi sur le très Britannique All Time High.
Broken'N' Broken est très Rock, voire "Modern Rock" et me fait penser dans un certaine mesure à ce que fait BON JOVI depuis quelques années.
Il y a également un hommage très appuyé à QUEEN sur Man Enough qui rappelle indéniablement Another One Bites The Dust si QUEEN avait composé cette chanson pour l'album The Miracle (1989) !
Je trouve aussi que We Belong et Sea Of Love ont un petit côté Robbie WILLIAMS. Et le refrain de Sea Of love m'a fait penser au titre Sowing The Seeds Of Love de TEARS FOR FEARS. We Belong a un petit quelque chose de Bryan ADAMS.
J'ai entendu aussi beaucoup de mélancolie sur la superbe ballade Last Dance et son prédécesseur plus rythmé Forever Young.
Enfin, Blind Faith vient parfaitement conclure ce bel album dans un style assez 70, accélérant en mid-tempo une ballade.
Def Leppard est fort bien mixé et produit !
DEF LEPPARD conserve cette capacité à balancer des refrains imparables et les choeurs ont été une fois de plus très soignés.
Joe ELLIOT n'a plus ses aigus d'antan mais garde une capacité de chant magnifique car sa voix plus grave apporte une grande mélancolie à son chant.
J'aime cet album et DEF LEPPARD va pouvoir maintenant proposer à ses fans de l'excellent nouveau matériel sur scène.
Bravo !

Dangerous : cliquez ici

Let's Go : cliquez ici
Rémifm
Date de publication : samedi 14 novembre 2015