Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BENIGHTED SOUL - Kenotic

Style : Metal
Support :  CD promo - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
14titre(s) - 78minute(s)

Site(s) Internet : 
BENIGHTED SOUL WEBSITE
BENIGHTED SOUL FACEBOOK

Label(s) :
Savage Prod
Season Of Mist
Dooweet Agency
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 07/12/15
Concept-album metal symphonique / progressif réussi !
BENIGHTED SOUL est un groupe originaire de Nancy, formé par Géraldine (chant), Jean-Gabriel (basse / chant), Jérémie (guitares), Guillaume (batterie) et Flavien (claviers). Après un EP Anesidora (2008) et un premier album Start From Scratch (2011), Kenotic est leur seconde réalisation, proposée une première fois en 2014 puis en 2015 en format « deluxe edition », avec 2 titres bonus. Je découvre la musique du groupe à travers Kenotic, concept-album ambitieux basé sur des éléments théologiques, la kénose (succinctement l’abaissement de Dieu, se dépouillant de ses attributs divins et ainsi s’assimilant à la condition humaine…), ainsi que les influences des mythes et principes religieux qui ont traversé les siècles et mené la nature humaine.
Ces 14 compositions sont la subtile combinaison d’un Metal symphonique et d’un Metal progressif, sans que l’un prenne vraiment l’ascendant sur l’autre. L’assurance et la perfection technique, sans démonstrations fastidieuses, l’application dans l’écriture montrent une maturité et une maîtrise très professionnelles. La musique de BENIGHTED SOUL s’apprécie dans sa globalité et joue aussi admirablement sur les contrastes, plages calmes (voix / piano / claviers) cédant la place à des passages plus énervés, sans toutefois plomber ou alourdir la composition. L’ensemble est fluide, les nombreux passages instrumentaux épiques se laissent déguster avec plaisir (Si Se Non Noverit). Plutôt sombre, l’univers sonore de Kenotic trouve la lumière à travers le chant pur et lyrique de Géraldine, qui n’est pas sans rappeler Anneke VAN GIERSBERGEN (Too Far Gone, Pen-Up, The Shallow And The Deep), et également WITHIN TEMPTATION, DELAIN, ASYLUM PYRE, THE LAST EMBRACE ou bien encore Sandrine HUMBERT (USELESS CONCEPT). Mais aussi à travers des mélodies travaillées au corps, soignées dans leurs développements, s’apprivoisant après plusieurs écoutes. Le versant symphonique de l’album peut se rapprocher de NIGHTWISH (Halcyon Days (cliquez ici), Only Make-Believe). Tout au long de l’album, les interventions vocales, plus ou moins gutturales, de Jean-Gabriel rappellent fortement celles du bassiste Marco HIETALA. Tout comme le jeu, l’attitude et les postures de Flavien derrière son clavier peuvent rappeler Tuomas HOLOPAINEN. Entendu aussi ici et là un petit air mélodique d’AYREON (Too Far Gone). Les nombreux chœurs (Let You Win et son ambiance arabisante, Threshold Exceeded) appuient le dynamisme symphonique de l’œuvre. La ballade de l’album (Enlightenment) est une vraie caresse mélodique symphonique instrumentale. Les 2 titres bonus proposés évoluent sur le même schéma que les 12 précédentes compositions, tout aussi soignés. L’atmosphère un brin théâtrale de The Acrobat est sympathique. Le son de l’album est impeccable, excellent, tout comme l’artwork (tel le phénix…) de Pierre-Alain D.
Kenotic est une fort belle réussite, sacre d’un travail minutieux et consciencieux, d’une écriture profonde et harmonique. BENIGHTED SOUL se hisse sans mal dans le peloton de tête des groupes français avec un chant féminin, évoluant dans un style Metal symphonique / progressif. Et possède toutes les qualités et le potentiel pour briguer une reconnaissance et conquérir un plus large public en dehors de nos frontières !

Threshold Exceeded live : cliquez ici

Kenotic :
01 : Halcyon Days – 02 : Too Far Gone – 03 : Si Se Non Noverit – 04 : Only Make-believe – 05 : Martingale – 06 : Pent-Up – 07 : Enlightenment – 08 : The Shallow And The Deep – 09 : Let You Win – 10 : Threshold Exceeded – 11 : Bound – 12 : One Last Harvestbonus tracks : 13 : Jack In The Box – 14 : The Acrobat

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DOL THEETA
The universe expands
ESCAPE
Rise
MONO INC
Terlingua
KARELIA
Restless
MARILYN MANSON
Holy wood (in the shadow of the valley of death)
Chroniques du même auteur
AYMAN
Subatomic revolution
ZONE SIX - VESPERO
The split thing
AMPLIFIER
The octopus
FAITH&SPIRIT
Glorious days
HOLDING SAND
Some things are better left unsaid
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente