15 / 20
13/02/16
Mata hari
IRON JAWED GURU
 
Le trio est généralement désigné comme la formule de groupe la plus périlleuse, celle qui ne laisse aucune place à la médiocrité ni aux insuffisances. Précepte d'autant plus vrai quand il s'agit de la très rare configuration en duo ! Certes, des formations célèbres comme THE BLACK KEYS et THE WHITE STRIPES ont brillamment démontré que cet effectif pour le moins restreint n'était pas incompatible avec l'énergie et les décibels. A un bien moindre degré de notoriété, le duo IRON JAWED GURU (devenu duo après le départ de son bassiste Eric CLUTTER est parti rejoindre KARMA TO BURN) confirme amplement que la conjugaison des deux critères est tout à fait possible. IRON JAWED GURU, c'est donc le guitariste Mike LORENZEN et le batteur Roy BREWER. Vous noterez que personne ne prend le chant à son compte, tout simplement parce que IRON JAWED GURU propose une musique 100% instrumentale. Hé oui, nos deux compères aiment se compliquer la vie !

Mata Hari est le premier EP du tandem, avec seulement sept titres, pour une durée inférieure à la demie heure. C'est bref, mais quelle belle intensité ! Évidemment, le batteur n'a d'autre choix que de proposer un jeu puissant et mobile, ce qui n'exclut pas une certaine finesse. Son acolyte guitariste développe un son charbonneux mais ses attaques de riffs demeurent heureusement suffisamment tranchantes pour ne pas verser dans un rendu bourbeux. Car s'il fallait situer IRON JAWED GURU du point de vue du style, on évoquerait forcément la famille du Stoner, avec un fort cousinage avec KARMA TO BURN. En somme, c'est épais et souple, grondant et clair, grâce à d'incessantes séries de brèves phases mélodiques zébrant une rythmique costaude mais toujours en maraude.

Avec une telle formule, IRON JAWED GURU n'a plus besoin de couplets ou de refrains, cette instrumentation vive, très structurée, pleine de cassures rythmiques maintient amplement l'attention des auditeurs. Reste à savoir si le duo saura perpétuer cette intensité et cette efficacité dans le cadre de son premier album.
Alain
Date de publication : samedi 13 février 2016