Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE DISTANCE - Radio bad receiver

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
THE DISTANCE FACEBOOK

Label(s) :
One Hot Minute
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 22/04/16
Second album aux multiples facettes
Radio Bad Receiver est le second album du groupe parisien THE DISTANCE, formé en 2008 par Mike (guitares/chant), Sylvain (guitares), Duff (basse) et Dagulard (batterie). Auto-produites, ces 12 nouvelles compositions dégagent une chaude énergie et un son clair excellent grâce au travail appliqué de Mike et Duff. Puis surtout ne vous fiez pas à l’artwork, relativement trompeur sur le contenu de l’album. Si cette image de squelette de cerf est plutôt l’apanage, le cliché de groupes oeuvrant dans un courant musiques extrêmes / death…, il en va tout autrement des styles que THE DISTANCE emprunte. Charpenté autour d’un Rock dynamique mélodique, l’album, par petites touches, se frotte aussi au grunge (Mesmerise), au stoner (Radio Bad Receiver), au hard rock (How Long Before The Bleeding Stops, Trouble End), voire au metal (la fin hurlée de Insomnia, les reliefs de Don’t Try This At Home…), l’ensemble trouvant un souffle et une atmosphère entendus dans les 90’s. Et puis et surtout, c’est vers des ambiances fortement marquées pop que le groupe se tourne régulièrement durant ces 48 minutes (le tube potentiel Thank You For Nothing, Nasty Light, More Than Serious, l’électro. Perfect Things, Alone). Les guitares sonnent U2 / BOB K, les refrains se font certes légers mais restent suffisamment accrocheurs. Si le groupe semble avoir fait le choix d’aborder différents styles tout au long de Radio Bad Receiver, cette variété, sans vraiment nuire à la qualité de l’album, met quelque peu en défiance son homogénéité. Mais globalement, et c’est bien là le principal, qu’elles soient rock, pop, grunge…, les 12 compositions de ce second album tiennent largement la route et… la distance.

Trouble End : cliquez ici

Radio Bad Receiver :
01 : Thank You For Nothing – 02 : Mesmerise – 03 : How Long Before The Bleeding Stops – 04 : Radio Bad Receiver – 05 : Nasty Light – 06 : The Unconscious Smile – 07 : Trouble End – 08 : More Than Serious – 09 : Perfect Things – 10 : Insomnia – 11 : Alone – 12 : Don’t Try This At Home



COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
POETS OF THE FALL
Jealous gods
EXILE PARADE
Hit the zoo
EYES OF VERONA
Ex-voto
THE VICE
Let me go
FREE
Fire and water
Chroniques du même auteur
NEED
Orvam : a song for home
AYREON
The theory of everything
MAGNUM
Escape from the shadow garden
SCORES
On the road
TRANSATLANTIC
The whirlwind
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente