12 / 20
05/05/16
With whips and chains
SAVAGE MASTER
 
Le Hard Rock et le Heavy Metal furent dès les origines autant une affaire de son que d'image. On doit notamment à JUDAS PRIEST l'introduction à la fin des années 70 de l'imagerie sado-maso, avec un pic de l'attirail cuir-clous-chaînes dans les années 80. Tant musicalement que visuellement, SAVAGE MASTER, quintette originaire du Kentucky, apparaît et sonne comme une pure résurgence de la première moitié des années 80.

Le dessin malhabile de la pochette nous plonge d'emblée dans les clichés de série Z sur la sorcellerie, thème qui infeste les textes du groupe, au même titre que l'occultisme de pacotille. Quant au look du groupe, la chanteuse Stacey PEAK arbore la tenue complète d'une dominatrice SM ; ses complices masculins portent quant à eux cuirs et chaînes, mais aussi des cagoules, sans parler des haches brandies. Pour les spécialistes et les nostalgiques, c'est un peu comme si Betsy Bitch avait embauché les MENTORS !!!

Musicalement, on évolue dans un Heavy Metal basique, très inspiré par JUDAS PRIEST : c'est carré, direct, plutôt bien ficelé et délivré avec une conviction indéniable. Les compositions sont courtes, sans fioritures, souvent nerveuses et basées sur des petits riffs secs posés sur une section rythmique binaire au possible. Le chant rauque de Stacey n'est ni un modèle de justesse ou de puissance mais, finalement, il transpire l'envie et l'énergie.

Si With Whips And Chains était sorti en 1980 en pleine New Wave of British Heavy Metal, il aurait sûrement suscité un culte. Aujourd'hui, ce type de production ne peut que convaincre la niche des nostalgiques ou des nouveaux convertis du Heavy Metal rétro. Voilà un groupe littéralement taillé pour figurer sur l'affiche du festival Keep It True.

Ecoutez Ready To Sin (Into The Night) : cliquez ici
Alain
Date de publication : jeudi 5 mai 2016