20 / 20
17/05/16
Beyond the fade
TED POLEY
 
Les fans de DANGER DANGER vont être ravis car le charismatique chanteur de ce fabuleux groupe revient sur le devant de la scène. Après 2 albums solos superbes : Collateral Damage en 2006 et Smile en 2007, il a fallu attendre 9 ans pour voir enfin le 3ème effort de ce diable de chanteur qu’est Ted POLEY. Avec Alessandro DEL VECCHIO (HARDLINE, EDGE OF FOREVER) aux claviers et à la batterie, Mario PERCUDANI aux guitares et Anna PORTALUPI à la basse, l’Américain prouve une fois de plus ses capacités vocales certes mais aussi une fantastique vision du hard rock mélodique sur ce Beyond The Fade. Je n’irai pas par quatre chemins pour qualifer les 11 titres de cet opus mélodiques à souhait, énergiques et hautement enthousiasmants. Aidé à la composition par les frères MARTIN (VEGA) et par Tony BRUNO et Joe Lynn TURNER sur Hands Of Love, un titre remarquable, Ted POLEY propose un album tonitruant, entièrement dévolu aux mélodies et d’une complète adéquation avec sa conception rock. Ayant eu la chance de le voir en live en Allemagne en 2007 avec DANGER DANGER, ce gars là assure grave et si par bonheur il se produisait pour promouvoir son nouvel album, il ne faudrait pas le rater ! Pour revenir à ce Beyond The Fade, il y a des titres bien mélodiques et plutôt orientés FM comme Let’s Start Something ou Everything We Are, qui entament l’album en fanfare. La surprise est le duo avec ISSA sur The Perfect Crime, mid-tempo aux claviers flamboyants, et aussi We Are Young, avec des choeurs superbes. Il y a bien sûr d’autres titres excellents qui rappellent bien sûr DANGER DANGER comme les fantastiques Higher (cliquez ici) ou You Won’t See Me Cryin’ et le très rythmé Sirens, où Ted POLEY se déchaine et nous offre là des titres phares de l’album. Aucun temps mort grâce à une production puissante, rageuse même, une batterie percutante et des titres tous très accrocheurs, en somme une réussite totale : TOP CLASS M. Ted POLEY !!!
rebel51
Date de publication : mardi 17 mai 2016