Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RUNNING WILD - Rapid foray

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 57minute(s)

Site(s) Internet : 
RUNNING WILD WEBSITE

Label(s) :
Steamhammer
 (18/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 29/10/16
Incursion pirate !
C'est avec beaucoup de plaisir que je découvre la sortie d'un nouvel album de RUNNING WILD, toujours vivant en 2016 et incarnant avec GRAVE DIGGER le heavy metal allemand épique des années 80. De plus, Rock 'n' Rolf affiche clairement son concept immuable de pirate sur la pochette de Rapid Foray, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Je n'attends donc pas de l'innovation de la part de RUNNING WILD mais de la qualité dans ce style que je connais bien. Je veux des compositions du même acabit que celles présentes sur l'excellent Port Royal de 1988. Je souhaite également de la diversité dans les ambiances, ce que je n'avais pas trouvé sur le précédent Resilient , assez bon par ailleurs. Rapid Foray répondra facilement à mes attentes sur ces deux points.

Toutefois, il faut passer d'abord une première étape, celle du son que je trouve un peu faible et qui aurait mérité plus de dynamisme et de relief. RUNNING WILD peut être considéré comme le projet solo du charismatique Rock 'n' Rolf dans lequel il assure pratiquement tout. Franchement, quand j'écoute ce son médiocre de caisse claire et de grosse caisse, je me dis qu'une aide au niveau de la production n'aurait pas été pas superflue. Quel dommage, car avec plus de puissance, ces chansons gagneraient en efficacité.

Black Skies, Red Flag rattrape rapidement cette première déception car je navigue dans des eaux biens connues du groupe : un riff super accrocheur et un refrain simple, repris en chœur, pour un rendu épique très mélodique. Le disque part donc sur des bases qui me rassurent. De même, le morceau titre s'inscrit dans la tradition heavy metal allemande, dégageant une atmosphère virile et guerrière. Autre exemple, Black Bart c'est du 100% RUNNING WILD que l'on aime, droit au but avec un refrain qui fédère.

Dans ce nouvel album je trouve les parties de guitares magnifiques, en riff et aussi en solo (celui de Warmongers ou Rapid Foray). Je prends du plaisir car le groupe sait varier les tempi. Ainsi, le mid tempo Stick To Your Guns possède une structure très catchy, limite rock 'n' roll. Dans les grandes réussites, je cite également le sublime instrumental The Depth Of The Sea (Nautilus) qui démarre lentement puis accélère très significativement, quelle cavalcade de guitare, j'adore ! En écoutant By The Blood In Your Heart, Rock 'n' Rolf n'oublie pas de nous faire pénétrer dans une taverne où l'on imagine des marins chanter des hymnes à boire ou des récits de pirates : une ballade rafraîchissante comportant même de la cornemuse sur la fin. Dans les petits détails apportant un plus, je peux signaler aussi ce chante hanté et trafiqué semblant venu tout droit des enfers (Hellectrified). Et si vous n'en avez pas encore assez, il reste les 11 minutes épiques de Last Of The Mohicans qui vous feront headbanguer ou même danser.

Diversité et qualité, imagerie pirate largement développée, pour moi le contrat est assurément rempli ! Avec Rapid Foray, RUNNING WILD ne va certainement pas séduire les fans de neo metal mais rameutera tous les vieux loups de mer, comme moi, Under Jolly Roger !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LONEWOLF
Army of the damned
IRON MAIDEN
Somewhere in time
SOLEMNITY
Lords of the damned
VALSANS
Sword
BENEDICTUM
Dominion
Chroniques du même auteur
NIGHT RANGER
24 strings and a drummer – live and acoustic
WOLFHEART
Tyhjyys
SONIC STATION
Next stop
HELLFEST 2012
Hellfest 2012
IMMORTAL RANDY RHOADS
The ultimate tribute
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente