15 / 20
20/12/16
Soon before sundown
MICROCLOCKS
 
Après un 4 titres Semantics EP – The Lounge Session (2007), Stars From Diffuse Matter (2010) et Opinions Are On Sale (2011), le quatuor allemand MICROCLOCKS, formé par JT (chant), Marc DORMAN (guitares), Stevie JAY (basse) et Daniel STIEBER (batterie), propose son 3ème LP cet automne 2016.

Mélodiques, dynamiques, les 11 compositions de Soon Before Sundown cheminent à l’horizon d’un rock / hard rock et une pop électro., sans vraiment se tourner vers une direction plutôt qu’une autre. Passé l’atmosphère « fin de monde » avec en guise d’ouverture un Follow The… instrumental, enveloppé de claviers (programmés semble-t’il) à la VANGELIS, White Rabbit enflamme les débats avec un refrain accrocheur et des guitares toniques plutôt orientés hard rock. L’ambiance se teinte d’atours gothiques, sur fond de pop rock 80’s. Le chant, quelque peu théâtral, compile élocutions, inflexions et grain de voix d’un Tomi PUTANOOU (Monsieur LORDI), de Tilo WOLFF (LACRIMOSA) et de Marko (POETS OF THE FALL)... Ce schéma, ces constantes, vont se répéter tout au long de l’album. Soon Before Sundown est une petite perle harmonique, avec un final grandiose, où claviers et guitares se répondent et se fondent dans une mélodie aérienne. Quelques sons et ambiances peuvent rappeler alors le RAMMSTEIN de Mutter. Love’s End ralentit quelque peu le tempo. The Edge, une des pièces maîtresse de l’album, s’envole avec des sons de violons, une rythmique et des guitares martiales durant les couplets, alors que le refrain se fait langoureux. Here I Am et Nothing But A Thought, 2 ballades plutôt sombres, rappellent fortement une autre influence entendue tout au long de album : DEPECHE MODE. Life Is Grim, Confession, le rythmé To A Friend me paraissent moins inspirées, plus uniformes. L’album se termine sur le bien nommé Raptor, titre le plus agressif de ces 45 minutes.
Si j’avoue ressentir un léger décrochage sur la seconde partie de l’album, sans toutefois en déprécier le contenu, mon enthousiasme se porte effectivement plus facilement vers White Rabbit, Soon Before Sundown, Love’s End, The Edge et Here I Am. Si l’aurore est la lueur qui précède le lever du soleil, le Soon Before Sundown de MICROCLOCKS est la lumière qui précède son coucher.

Soon Before Sundown (album preview) : cliquez ici

Soon Before Sundown :
01 : Follow The… - 02 : White Rabbit – 03 : Soon Before Sundown – 04 : Love’s End – 05 : The Edge – 06 : Here I Am – 07 : Life Is Grim – 08 : Confession – 09 : Nothing But A Thought – 10 : To A Friend – 11 : Raptor
Ben
Date de publication : mardi 20 décembre 2016