15 / 20
19/01/17
Reset to zero
BY'CE
 
Formé en 2014 en Bourgogne (Beaune), BY’CE est composé à ce jour par 5 musiciens : By’ce (surnom du guitariste – chanteur – samples, qui a donné son nom au groupe), Pascal (basse), Stéphane (basse et guitare 12 strings), Denis (batterie) et Vince (percussions). Reset To Zero est leur premier album, autoproduit de façon tout à fait correcte. Et dont la promotion est assurée par l’agence Dooweet.
Les 8 compositions de Reset To Zero, aux mélodies finement et habilement tricotées, sont solidement assemblées autour d’un rock. Qui se combine, au gré des sculptures sonores, avec des caractères Electro. (les samples), metal, metal indus, ou bien encore des motifs rock progressif (Free), Jazzy… Et qui répondent à la multiplicité des goûts et des styles des 5 artistes. Les guitares, techniques, libèrent un incroyable feeling, qu’elles soient électriques ou acoustiques (Serenity, You Must Hang On). Elles planent sur des mélodies accrocheuses, et couplées à certaines ambiances, elles font écho à Echoes ou The Wall de PINK FLOYD (Reality Splinters, Look My Child). Lorsqu’elles gravitent autour d’un metal scintillant, elle me rappelle l’univers de Xavier BOSCHER, voire d’ANTIGONE PROJECT. Tout en ayant à l’esprit les grands noms de l’instrument : David GILMOUR, Gary MOORE, Greg HOWE, Joe SATRIANI, Franck ZAPPA… La rythmique et les percussions trouvent habilement leurs places et impriment leurs tons avec intelligence, en collant étroitement au développement des compositions. Qui jouent avec les tempi, accélération ici et douceur plus loin (Self control, quelque peu décousu, Free). Reste le chant, pas toujours audible et compréhensible (Reset To Zero), qui s’il n’est jamais envahissant (les plages instrumentales sont les plus nombreuses), manque à mon avis de relief. Son maniérisme et quelques intonations glanées ici et là sont à rapprocher d’un Roger WATERS (PINK FLOYD encore…). Je pense, mais cela n’est une fois de plus qu’une affaire de goûts et de ressentis, que le groupe aurait tout intérêt à étoffer les parties chantées en collaborant avec un « vrai » chanteur… (mais je sais, c’est plus facile à écrire qu’à trouver !!!). Je sens By’ce tellement plus à l’aise et en osmose avec sa guitare qu’avec ses lignes vocales !
Bref, cette petite parenthèse délicate ne rature en rien l’excellence de l’interprétation instrumentale et les qualités d’écriture présentées durant les 37 minutes que dure ce premier album. Et qui devrait permettre à BY’CE de dépasser, dans un futur proche, la gloire locale et se faire connaître auprès d’un public plus large !

Reset To Zero :
01: Reset To Zero (cliquez ici) – 02 : Perfect Trick – 03 : Reality Splinters – 04 : Serenity – 05 : You Must Hang On – 06 : Self Control (cliquez ici) – 07 : Free – 08 : Look My Child

Ben
Date de publication : jeudi 19 janvier 2017