Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RAKEL TRAXX - Dirty dollz

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
RAKEL TRAXX MYSPACE 
RAKEL TRAXX FACEBOOK
SHOTGUN GENERATION WEBSITE

Label(s) :
Shotgun Generation Records
 (17/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 22/01/17
Sex, drugs and rock ‘n’ roll !
Loin du Sunset Strip et de la Californie, c’est à Marseille, sur les plages du Sud de la France que se forme RAKEL TRAXX, un groupe qui vient prolonger l’héritage de leurs idoles américaines, MOTLEY CRÜE et POISON.

A l’écoute de I Need Your Love Tonite, les deux références apparaissent très clairement. Une musique simple et efficace, avec une bonne dose de guitares, axée sur les mélodies et des refrains repris en cœur. RAKEL TRAXX assume facilement ses influences mais montre aussi de réelles qualités créatives. Par exemple, ce départ de You’ll Never Stop The Game, doté de parties de guitares ultra mélodiques. Je retrouve également une certaine urgence propre au sleaze rock scandinave : le glam rock Cant’ You See dégage cette fameuse insouciance si caractéristique de ce courant musical. Red n’ Hot poursuit dans cette lignée avec au passage un solo lumineux ! Le direct et épuré Hey !!! Hey !!!, limite punk, va encore plus à l’essentiel.

Le chant de Shanon DOLLZ est plutôt bon et il est important de le signaler car cela donne une vraie saveur US à cet album. Je ne relève qu’une ballade, et ça suffit, disposée en fin de disque, réussie et bien interprétée (Drugs To Kill You Mind).

RAKEL TRAXX parvient à montrer un peu de modernité à la WIG WAM sur Lady Got A Gun, avec un son de guitare puissant et grave. Je dois dire que ZANTOLO et SQUALL (au look de Nikki SIXX!) sont de fines gâchettes à la guitare, faisant preuve de flamboyance et de précision, comme sur Love Me Pretty Baby. Ils sont capables de dégager beaucoup de puissance que je ressens sur l’énervé I Need You Honey.

Dirty Dollz s’inscrit donc parfaitement dans une période définie (fin des années 80) et reprend les codes américains d’un style, le heavy glam, sous fond de Sex Drugs and Rock ‘n’ Roll. Peu d’originalité dans les textes mais quelle efficacité et surtout quel plaisir de rendre hommage à ce genre avec tant de réussite. Je connaissais BLACKRAIN, je découvre à présent RAKEL TRAXX. Enfin, je pense qu’avec l’appui d’un producteur extérieur, qui pourra tirer le meilleur et les faire progresser, ce groupe français possède le potentiel pour franchir encore un ou deux paliers supplémentaires. A suivre.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Hellfire Paco Le jeudi 26 janvier 2017

Ville : Belley
Le groupe est à retrouver en live au Reservoir à l'Espace Rameaux de BELLEY (01) le 20 mai 2017 ;)
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DEZPERADOZ
Call of the wild
SOUL DOCTOR
System go wild
BLACK STONE CHERRY
Family tree
DOWNLOAD
Eleven stages
RICHIE KOTZEN
Live in sao paulo
Chroniques du même auteur
MORBID ANGEL
Kingdoms disdained
DARIO MOLLO TONY MARTIN
The third cage
HELLFEST 2013
Hellfest 2013
AEPHANEMER
Memento mori
DOWN
Down 4 part 1
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente