15 / 20
13/03/17
Trigger
RICH ROBIN
 
Déjà auteur d’un EP 5 titres remarqué en 2014, Never Look Back, le quintet lillois RICH ROBIN sort du bois en ce début d’année 2017. Pour nous décocher cette fois-ci 10 nouvelles compositions, rassemblées en un premier album sous le titre Trigger.
Sam (chant), Enzo (batterie), Benjamin (basse), Max et Vincent (guitares) s’investissent, avec brio, dans une musique confortablement installée dans un rock solide et carré, toujours mélodique, expressément énergique mais jamais agressif.
L’écriture de certaines compositions module passages énervés et passages adoucis, tempérés (Under Water, 1055). Alors que d’autres tracent leur route sur un tempo plus rythmé et rapide (Bottle). Sans vraiment s’imprégner totalement du style, RICH ROBIN caresse des inspirations bluesy, qu’elles soient au niveau de l’interprétation instrumentale ou vocale (The Mergering Of Two Souls, Nature Child). Si l’atmosphère de Trigger est toujours gaie et scintillante, la dernière composition, Liza, fonce l’ambiance dans des couleurs plus sombres, impression rendue et appuyée par le jeu des guitares. Guitares qui peuvent rappeler la pop rock dynamique d’un FRANZ FERDINAND (Son Of A Bitch). Le groupe s’impose aussi « l’épreuve » de la ballade mid-tempo avec Wolf For A Man, qui s’affole sur le refrain.
Autoproduit de belle manière, avec un son clair et chaud, Trigger est un album qui respire le travail sérieux, consciencieux et tout à fait personnel. Cependant, manque peut-être (affaire de goût comme d’habitude…) ici un refrain accrocheur, là un élan plus mordant, voire un petit grain de folie. Il n’empêche, ces 10 compositions s’écoutent avec plaisir. Et font de ce premier album un ouvrage pleinement recommandable !

Under Water vidéo : cliquez ici

Trigger :
01 : Under Water – 02 : Trigger – 03 : The Mergering Of Two Souls – 04 : 1055 – 05 : Beyond The Limits – 06 : Son Of A Bitch – 07 : Wolf For A Man – 08 : Bottle – 09 : Nature Child – 10 : Liza




Ben
Date de publication : lundi 13 mars 2017