16 / 20
14/04/17
Backwood spirit
BACKWOOD SPIRIT
 
La Suède encore et toujours ! Cette fois c’est un nouveau groupe, pas si nouveau que cela d’ailleurs, puisque composé de musiciens expérimentés, qui nous emmène vers un classic rock très rétro en 8 titres sur leur 1er album intitulé Backwood Spirit. Formé en 2014 par le guitariste Kent ENGSDTRÖM et son compère batteur Joje LINDSKOOG (CROSSROAD JAM, WAVING CORN), BACKWOOD SPIRIT s’est adjoint Göran EDMAN (MALMSTEEN, NORUM, CRY OF DAWN et bien d’autres projets) au chant, que l’on ne présente plus, Tobias ASLUND aux claviers et Niclas BOSON à la basse. Rien de bien innovant sur cet album, les musiciens ont surtout voulu se faire plaisir et proposer leurs compositions estampillées rock d’un classicisme éloquent et d’un élan mélodique certain.

Cà démarre très fort avec Give Me Good Lovin’ (cliquez ici), aux accents très 70’s avec une basse très présente, un son brut qui fait daté, malheureusement, suivi de Piece Of The Peach, où l’orgue Hammond fait son entrée, histoire de montrer le penchant des musiciens pour cette période des 70‘s. Le son de guitare fait bien sûr référence à ces années-là et tout cela fait penser à LED ZEPPELIN, BLACK SABBATH voire même à WHITESNAKE ou BAD COMPANY, c’est en quelque sorte un voyage musical dans le passé auquel BACKWOOD SPIRIT invite ses auditeurs. Rien à redire sur le chant de Göran EDMAN, toujours au top, il y a même un air très ROLLING STONES sur le bluesy Ain’t Got Love.

Avec des compositions allant de 5 à 7 minutes, l’auditeur se retrouve vraiment plongé dans l’atmosphère spécifique aux 70’s avec des mid-tempos peut-être à rallonge, mais fort bien construits et interprétés avec une grande maîtrise. Le côté progressif est bien présent parfois comme sur Take Me Home, avec cette guitare en duo avec l’orgue Hammond du plus bel effet.

Les 4 derniers titres de ce Backwood Spirit restent dans la même veine, pas vraiment de souffle nouveau, l’auditeur reste ancré dans les 70’s. S’il est au coin du feu, il sera bercé par les mélopées lancinantes de Soul To Soul par exemple ou de la ballade Get Your Wings, et tombera même sur du psychédélique avec Water Of Change/Rainbow. BACKWOOD SPIRIT forge là un album typique de ces belles années révolues et le fait fort bien, mais il y a fort à parier que seuls les nostalgiques seront attirés par leurs envolées mélancoliques et très classiques. Vive le bon vieux temps alors !!!
rebel51
Date de publication : vendredi 14 avril 2017