18 / 20
26/04/17
The sleep in me
COLLAPSE
 
Formé en 2011, COLLAPSE est un quatuor grenoblois formé à ce jour par Sébastien PIERRON (guitares, programmations), Anthony BARRUEL (batterie, percussions, tymbales et gong), Alexis OSSENI (basse) et Vincent COUTELLIER (piano, synthé, xylophone et marimba). The Sleep In Me est le 3ème album du groupe, et fait suite à Collapse (2011) et The Fall (2013). Venu au monde grâce à un financement participatif, l’album a été mixé et enregistré au CRC de Seyssinet et masterisé aux studios d’Abbey Road avec réussite. La réalisation de l’artwork est l’œuvre de Julie BARRUEL.
Les 7 nouvelles compositions de The Sleep In Me sont instrumentales (hormis la narration de Laurent GUIOT sur le court Horla), de 2 à plus de 11 minutes pour la conclusive Sleep For Me. A l’image du graphisme, la musique de COLLAPSE se fond dans une teinte blanc-gris floutée, installant un sentiment mélancolique amené par des ambiances clair-obscur. L’album s’appréhende dans sa globalité. Accessible, il s’écoute d’une traite avec réjouissance et liberté (et sans nuire à son unité, les 7 titres peuvent s’écouter de façon aléatoire). Long voyage mélodique fertile et inspiré, arrangé autour de rebondissements rythmiques, il est un remarquable assemblage de séquences caressantes et de tempi orageux. Techniquement pointu et enlevé, homogène, contrastant donc les atmosphères, l’album grave de nombreux moments de poésie, où perce une soudaine et vive lumière. C’est beau, tout simplement.
Plus ou moins cloisonnée dans un style à la dénomination pouvant laisser perplexe (post rockpost progressif !?), il n’en reste pas moins que la musique de COLLAPSE autorise un certain et possible rapprochement avec, entre autres, PINK FLOYD (les sons et jeux de guitares), PORCUPINE TREE (l’esthétisme sonore et mélodique de Steven WILSON), les derniers OPETH (Breathing Holes, Closer To The End) et ANATHEMA, ARCHIVE (Sleep For Me). L’esprit, l’univers de Nicolas CHAPEL et son projet DEMIANS est tout aussi envisageable. Quelques résonances orientales s’entendent sur The Mental Room.
Comme fréquemment (pour ne pas dire toujours), les nombreuses écoutes répétées des 7 compositions de The Sleep In Me permettent de cerner plus profondément toutes les subtilités mélodiques, les arrangements, la finesse des retournements d’ambiances, mettant à nu un remarquable travail d’écriture et d’interprétations. Et ce malgré une indéniable et éblouissante accessibilité !

Sleep For Me : cliquez ici

The Sleep In Me :
01 : Opening Wound – 02 : Breathing Holes – 03 : The Mental Room – 04 : A Labyrinth In The Void – 05 : Horla – 06 : Closer To The End – 07 : Sleep For Me
Ben
Date de publication : mercredi 26 avril 2017