18 / 20
23/07/17
Panzer surprise !
ULTRA VOMIT
 
Panzer Surprise ! est le troisième album des Nantais après M. Patate (2004) et Objectif : Thunes (2008). Il aura fallu attendre 9 ans pour avoir la suite de cette bouffonnerie musicale. Le style d’ ULTRA VOMIT est unique, une sorte de caméléon metal qui parodie des groupes précis, des styles metal bien définis et différents sur un fond humoristique avec des textes bien gras.

Panzer Surprise ! ne provoque hélas plus l’effet de surprise de son prédécesseur mais présente cependant le même niveau de qualité et d’efficacité. Avec ULTRA VOMIT, on prend un double plaisir.

D’abord, on rigole vraiment sur les thèmes développés. Connaissez-vous par exemple les Takoyaki, spécialité d’Osaka de boulettes de pâte cuite contenant des morceaux de poulpe ? Fetus prend sa voix de sumo pour nous l’expliquer, énorme ! Le chanteur d’ ULTRA VOMIT, c’est un peu le Canteloup du metal. Ainsi à l’écoute de Kammthaar, la ressemblance avec le metal indus de RAMMSTEIN atteint un niveau bluffant. Possédant la version promo du disque, je ne dispose pas des textes et pourtant ceux-ci s’avèrent hilarants (Le Train Fantôme par exemple et son jingle SNCF). Sourire et mimétisme quand le groupe reprend le Face à La Mer de Calojero, version GOJIRA (Calojira). Et que dire de cette version gospel hilarante du Thunderstuck (ACDC) contenant que le mot Jesus ! Pink Pantera constitue aussi un bel hommage à PANTERA. Pour vos soirées d’anniversaire, ULTRA VOMIT commercialise une version grind de La Chenille (qui redémarre), à diffuser très très tard dans la soirée, je pense...

De plus, musicalement, c’est carré et derrière ce délire metal résident de solides bases musicales et techniques. Il faut en effet beaucoup de maîtrise pour passer du thrash au grind en passant par du groove ou du death avec nombreux break et interludes. Les musiciens assurent vraiment et cela méritait bien une présentation du line-up par un DJ de boite de nuit sur Anthracte. Panzer Surprise ! est doté d’une excellente production, puissante et claire et possède son single imparable Evier Metal. Repris en chœurs et prononcé « heavy metal », ULTRA VOMIT s’attaque au heavy germanique de GAMMA RAY et compagnie pour un résultat très convaincant malgré des textes en français débiles. Je me dis que certains groupes doivent parfois nous faire passer n’importe quoi…

ULTRA VOMIT, un OVNI du metal (plutôt extrême) très rafraîchissant auquel on devient vite accro. Comme le dit le proverbe, la vérité sort de la bouche des enfants : un groupe très drôle qui reprend les grands classiques du metal et qui en font des chansons comiques très bien réalisées. Ils adorent!

A consommer sans modération.

ULTRA VOMIT
Nicolas « Fetus » PATRA – guitare, chant.
Emmanuel « Manard » COLOMBIER – batterie, chœurs.
Fabien « Flockos » Le FLOCH – guitare principale, chœurs.
Matthieu BAUSSON – basse.
NOCTUS
Date de publication : dimanche 23 juillet 2017