Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TONY MILLS - Streets of chance

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  CD - Année : 2017
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
Tony MILLS FACEBOOK
Tony MILLS WEBSITE

Label(s) :
Battlegod Productions
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 09/08/17
One of the best voice of rock !
Allez, une réunion d'artistes de plus, une !
Pour ce nouvel album de Tony MILLS, passé derrière le micro chez TNT, SHY, SERPENTINE etc., une équipe d'enfer s'est mise au travail !
Tout d'abord Pete NEWDECK (EDEN'S CURSE, TAINTED NATION, BLOOD RED SAINTS, THE SHOCK etc.) qui avait notamment croisé Tony en 2008 sur l'aventure décevante pour mes oreilles CHINA BLUE a pris les choses en main. Il nous réalise par ailleurs un fantastique mixage et une parfaite production. Il chante aussi, très peu d'ailleurs en" lead" et je m'en réjouis et assure avec classe les parties batterie. Bref, l'investissement est énorme et superbe ! Bravo Pete !
Ensuite, aux guitares, excusez du peu : Tommy DENANDER (RADIOACTIVE, SPIN GALLERY, etc.), Joel HOEKSTRA (WHITESNAKE, NIGHT RANGER, etc.), Robby BOEBEL (FRONTLINE, EVIDENCE ONE, STATE OF ROCK, etc.) , Neil FRAZER (RAGE OF ANGELS, TEN, etc.), Pete FRY (FARCRY, etc.).
Quel festival !!! Le pied !!!
À la basse qui s'entend merci le mixage : Toine VANDERLINDEN (MARTYR, REBELSTAR ROCK), Linda MILLS (DOLLS OF DISASTER).
Aux claviers : Eric RAGNO (CHINA BLUE, etc.), Tommy DENANDER et Robby BOEBEL.
Bref, tout ce beau monde a pu s'exprimer, cela s'entend et les compositions sont vraiment belles, tout simplement.
Tony est toujours en voix et ce mélange de AOR/ Melodic Rock/British Rock lui colle parfaitement au timbre vocale.
Le titre d'ouverture est un fantastique hit, Scars, Weighing Me Down me fait siffler toute la journée, je plonge avec un plaisir sans faille dans le plus British Rock, et donc légèrement bluesy Seventh Wonder, Dream On et son petit côté SURVIVOR s'attend avec impatience etc.
Tous les titres s'enchaînent parfaitement et les refrains sont souvent imparables, à l'instar du When The Lights Goes Down. Les choeurs ont été particulièrement soignés. Difficile de ne pas penser à Steve OVERLAND et certains de ses projets solos, à Chris OUSEY aussi, au Four de RADIOACTIVE, enfin, à ses albums qui rendent la vie plus légère à supporter.
Il ne manque finalement pour mes oreilles qu'un titre de fin, genre mid-tempo ou ballade dans le style. Ou un titre solo d'un de ces fantastiques guitaristes. Dommage. 5 minutes de plus de cette qualité là n'auraient pas été de trop !
M'enfin, je ne boude pas pour autant mon plaisir, qui je l'espère, deviendra vôtre ! 18.5/20

Scars : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HOUSTON
Relaunch 2
IMAGINARIA
Imaginaria
SVEN LARSSON
Bad mad man
STAN BUSH
Dream the dream
ART NATION
Liberation
Chroniques du même auteur
GOTTHARD
Domino effect
PLACE VENDOME
Thunder in the distance
DOMAIN
Before the storm
JORN
Live in black
PRETTY MAIDS
Pandemonium
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente