17 / 20
20/08/17
The galactos tapes
SCANNER
 
Je l'avoue bien volontiers, en 1988, le premier album de SCANNER, Hypertrace, fut un de mes albums de chevet et, aujourd'hui encore, il conserve une place de choix dans mon panthéon. D'ailleurs, aujourd'hui, les amateurs de Heavy Speed lui accordent généralement une place de choix. pourtant, SCANNER ne rencontra jamais un succès à la hauteur de ce début fracassant, la faute à un changement de chanteur et à un second album, Terminal Earth (1989) moins marquant en termes de composition. Par la suite, SCANNER a sporadiquement enrichi sa discographie : deux albums dans les années 90, un dans la décennie 2000 et un autre, The Judgement, en 2015. Rappelons au passage la réédition de Hypertrace en 2013 par Divebomb records (augmenté du bonus CD d'époque, Wizard Force, et de Galactos, paru initialement sur Doomsday News, une compilation de Noise records, chronique ici : cliquez ici).

Trois décennies après sa formation, SCANNER se voit honoré par la sortie d'un double CD. Riche de quinze titres, le premier consiste en un best of classique mais copieux, retraçant équitablement la carrière du groupe et représentant de manière équilibrée ses penchants initiaux assez Speed et son héritage plus classiquement Heavy Metal, inspiré par JUDAS PRIEST. Les rythmiques acérées, les solos crépitants et le chant aigu et nerveux n'oblitèrent en aucun cas le potentiel mélodique, toujours présent dans les lignes de chant, les refrains et les guitares. Outre les morceaux propres de SCANNER, on relève une reprise intéressante et surprenante du Innuendo de QUEEN.

Le second CD comprend dix compositions du groupe (dont cinq figurant sur le premier CD), réenregistrées par la formation actuelle. Il s'agit sûrement de montrer que SCANNER assume son passé, le plus ancien comme le plus récent. Sur le plan qualitatif, le résultat est convaincant, avec des interprétations tranchantes, fidèles aux versions initiales. Pas indispensable mais tout à fait crédible.

The Galactos Tapes représente une entrée en matière de qualité pour ceux qui ne connaissent pas SCANNER, les fans déjà assidus y trouveront peut-être un peu moins d'intérêt, sauf pour le second CD.

Vidéo de la version réenregistrée de Warp 7 : cliquez ici
Alain
Date de publication : dimanche 20 août 2017