15 / 20
26/08/17
Quadralith
REGULUS
 
Quadralith est le deuxième album de cette formation britannique et fait suite à Smoke, paru en 2014 ; il est sorti au premier semestre 2017 mais il n'est parvenu jusqu'à nous qu'au cours de l'été. Tant pis pour le décalage temporel, cet opus vaut qu'on s'y arrête.

Sur le papier, REGULUS se trimballe l'étiquette Stoner mais l'écoute attentive et ouverte des dix compositions amène à enrichir cette qualification. En effet, le groupe aime les rythmiques trapues et rebondies, avec des riffs charbonneux collés à une basse gigantesque et grondante, le tout produisant un groove gras. Plutôt clair et lapidaire, légèrement voilé, le chant va droit à l'essentiel. Les amateurs de Stoner direct et musclé peuvent par conséquent parfaitement apprécier Quadralith.
Dans la foulée, on peut fortement conseiller aux aficionados du Sludge modéré, comprendre tel que pratiqué par CORROSION OF CONFORMITY par exemple, vont amplement trouver leurs repères sur cet album, notamment ce petit côté Blues poisseux et dégénéré.

Il faut souligner la qualité des solos de guitare, limpides et brillants, émanant parfois davantage de la galaxie du Heavy Metal classique que des prestations parfois brouillonnes et planquées derrière le fuzz que l'on entend trop souvent dans le Stoner.
Enfin, la qualité des lignes de chant et des arrangements vocaux injecte une touche émotionnelle pas si éloignée que cela de la frange la plus lourde du Grunge (ALICE IN CHAINS notamment).

Quadralith ne comprend aucun élément franchement révolutionnaire mais ses qualités ne se résument pas à une simple maîtrise des codes du Stoner, on sent nettement un supplément dans des dimensions que REGULUS gagnerait à approfondir à l'avenir.

Vidéo de Dominion : cliquez ici
Alain
Date de publication : samedi 26 août 2017