17 / 20
12/09/17
Duality
STÖMB
 
Remarqués et vantés pour les qualités de leurs précédentes réalisations, notamment leur bien nommé premier album Grey (2015 - cliquez ici), Tom et Aurélien (guitares), Alexandre (basse) et Olivier (batterie) se rappellent maintenant à notre bon souvenir. Les 4 musiciens de STÖMB dévoilent ainsi leur nouvel EP / mini-album Duality. Qui s’organise sous la forme d’une longue composition de 28 minutes, fragmentée en 6 titres enchaînés. Distinctement autoproduit, paré d’un artwork épuré, Duality est de nouveau vierge de tout chant, le groupe exprimant toutes ses valeurs et facultés à travers un ouvrage instrumental.

The Dark Admirer est la première pièce de ce puzzle. D’une durée de 7 minutes, elle monte délicieusement en puissance, crescendo d’énergie diaprée. Les instruments prennent tour à tour leur place, calés confortablement, pleinement dans la composition. La rythmique résonne comme une sentence, les guitares scintillent comme une guirlande multicolore, éclats lumineux contrebalancés par des claviers sombres, ténébreux. Sa délicate mélodie se révèle alors, verrouillée dans un metal atmosphérique aux accents mélancoliques (pouvant rappeler les derniers albums d’ANATHEMA). Assurément une pièce maîtresse du groupe! A Voice In My Head est un court sas de décompression. Comme son nom l’indique, une voix s’entend sur fond de bruitage électro. Car précipitamment vient la tempête, où tout bascule dans un tourbillon metal progressif technique (mais jamais masturbatoire), vif, rythmé et puissant. Tout d’abord avec We, The Duality puis The Red Way, minée par une basse tendue et nerveuse, animée par le feu roulant de la batterie et les accès de fièvre des guitares. Percutant! The Other Me fait lecture de Nu, Devant Un Miroir, un texte du poète marocain Khalid EL MORABETHI. Sa narration est chahutée par des variations de tempi et d’atmosphères, toujours dans un registre metal progressif, avec quelques insertions de sons électro. Contemplation Of The Cold boucle le voyage, avec de nouveau un metal électro. atmosphérique. Derrière la musique courent des rires enfantins. L’ambiance est onirique et il est alors facile d’imaginer, projetée en vidéo sur un fond d’écran géant, une scène de cours de récréation.

Si les atmosphères, l’empreinte et l’écriture de ce nouvel ouvrage me semblent quelque peu plus sombres et torturées que Grey (qui toutefois amorçait déjà cet état d’esprit), STÖMB n’en fait pas moins jaillir la lumière à chaque instant. Grâce à des mélodies éblouissantes, une solide technique, une profonde inspiration et riche créativité.

Duality :
01 : The Dark Admirer – 02 : A Voice In My Head – 03 : We, The Duality – 04 : The Red Way – 05 : The Other Me – 06 : Contemplation Of The Cold
Ben
Date de publication : mardi 12 septembre 2017