16 / 20
02/11/17
In the beginning
LUNATIC POWER
 
Au commencement, il y a eu, en 2014, la création de LUNATIC POWER, trio français. Qui propose 1 an après sa formation, en 2015 donc, un premier EP 4 titres Second Part Of Life. Puis nos 3 héros, le bassiste – chanteur Klod (TAI-PHONG, THINK, ADX, SHANNON, DER KAISER), le guitariste Jolly Roger (BLAKE DIAMOND & THE PEARLS, SWEETCOVER) et le nouveau batteur Jérôme (DEMON TOOL), remplaçant Phil, entrent au studio Walnut Groove en 2016 pour enregistrer et produire leur premier album In The Beginning, distribué par l’incontournable label français Brennus.

La genèse ainsi exposée, reste à partager le contenu de ce premier album, projetant 11 compositions, dont 2 sont de courtes pièces (l’intro. classico-ornythologique 1,618 et l’instrumentale Messiah). Sans détour, le power trio manifeste la texture de son album dès les premières notes de Rythm Of Glee. Les 3 artistes, gourmands de puissance, de vélocité et de bravoure, expédient, en forme de témoignage de leur culture musicale, un heavy metal (90’s) mélodique classique français. Le chant, théâtral, le plus souvent en hauteur dans les aigus, mais jamais criard et irritant (merci Klod!) est dûment maîtrisé. Et est en totale osmose avec le style pratiqué. La solide rythmique, si parfois manquant quelque peu de nuances (Rythm Of Glee), déferle en roulements opulents, vagues successives de chaleur et d’énergie. Et suit majoritairement des tempi rapides et fluides. Les guitares (au doigté d’un MALMSTEEN (le solo de Rythm Of Glee) ou SATRIANI entre autres), placent à propos nombres de soli harmoniques et riffs lumineux et techniques (Black Nuptials). Jolly Roger ne plaisante pas avec sa guitare, la maniant avec science et emphase. Ces forces motrices exprimées entraînent donc des développements homogènes, généralement cursifs, généreux et puissants. Certaines compositions peuvent même accéder au rang d’epic heavy metal (Stormy Sky), d’autres lèvent le pied, en une chorégraphie signée « power ballades » (The Emerald et ses atours progressifs, la délicate introduction de No Horizon, Earl Of March et ses bruitages sanglants). Le groupe crée aussi des contrastes, alternant caresses et rudesse (la superbe Violet Revolution et sa basse ronflante), et plus anecdotique, emploie des sons de claviers (Black Nuptials). A l’arrivée, In The Beginning, premier album mélodique et puissant, transpire la passion heavy metal qui habite ces 3 géniteurs. Et qui la rendent, avec sincérité, pertinence et légitimité, à un public tout autant passionné !

Black Nuptials : cliquez ici

The Emerald : cliquez ici

In The Beginning :
01 : 1,618 – 02 : Rythm Of Glee – 03 : Black Nuptials – 04 : Stormy Sky – 05 : Monk Soldier – 06 : The Emerald – 07 : No Horizon – 08 : Violet Revolution – 09 : Earl Of March – 10 : Messiah – 11 : Heretic Games
Ben
Date de publication : jeudi 2 novembre 2017