17 / 20
22/11/17
Age of madness - reign of chaos
WOLF COUNSEL
 
On vous l'a déjà écrit en 2015 (relire ici : cliquez ici) et en 2016 (et ici : cliquez ici), mais on va tout de même réitérer notre jugement en 2017 : le quartette suisse WOLF COUNSEL demeure une des plus plaisantes formations de Doom Metal de ces dernières années. Et conserve cette formule paradoxale qui consiste à pratiquer un Doom Metal objectivement terre-à-terre, dans la lignée de ce qu'instaurèrent THE OBSESSED et SAINT VITUS au mitan des années 80, tout en dégageant des vibrations mystiques, parfois épiques, le tout sans avoir recours aux procédés habituels (chant acrobatique, effets dramatiques).

Qui plus est, expérience et maturité aidant, WOLF COUNSEL nous délivre un album parfaitement équilibré, dont la sévérité rythmique ambiante et la noirceur des ambiances sont rehaussées par des arrangements subtilement travaillés. A l'intérieur même des fondamentaux du matériau Doom, à savoir des riffs grondants et massifs et des rythmiques pesantes, le groupe parvient à rendre les premiers attractifs et les secondes animées (écoutez les roulements de batterie trépidants sur le titre Age Of Madness - Reign Of Chaos). On en veut pour preuve les riffs immédiatement addictifs de ou les roulements de batterie de plus en plus furieux sur le titre éponyme. Rendons en outre hommage aux solos de guitare : brefs, concis, ils n'en demeurent pas moins très construits et expressifs. Du coup, plutôt que de se vautrer dans la seule dimension de la lourdeur, WOLF COUNSEL se présente sous un jour plus dynamique. Plus varié également, de par les arrangements déjà évoqués ci-avant, dont le chant féminin sur le titre O' Death ou les parties de chant doublées.

A propos de chant, il faut souligner la parfaite maîtrise par Ralph Winzer GARCIA (par ailleurs bassiste) du paradigme d'Ozzy OSBOURNE, c'est-à-dire mettre pleinement à profit un timbre nasal et un registre assez limité. Ici, chaque ligne de chant est modulé et Ralph peut tout aussi bien donner dans un registre lancinant ou opter pour des incursions plus rugueuses, voire s'adonner à des passages plus graves, très articulés, dignes de TYPE O NEGATIVE.

Définitivement, WOLF COUNSEL possède un talent particulier pour s'approprier le classicisme du Doom Metal traditionnel et pour lui insuffler une âme, lui imprimer une touche personnelle.

Vidéo de l'album : cliquez ici
Alain
Date de publication : mercredi 22 novembre 2017