18 / 20
26/11/17
Bbciv
BLACK COUNTRY COMMUNION
 
Le terme d’une histoire est bien souvent le commencement d’une nouvelle. Séparé en 2013 après 3 albums studio (Black Country en 2010, 2 en 2011 et Afterglow (Alain en a alors dit que du bien : cliquez ici) en 2012) et un double live (Live Over Europe en 2011), BLACK COUNTRY COMMUNION se reforme en 2017 à l’initiative de Glenn HUGHES (chant / basse) et Joe BONAMASSA (guitares / chant). Jason BONHAM (batterie) et Derek SHERINIAN (claviers) sont de nouveau sollicités. Ainsi, le «super groupe» américain, renaissant de ses cendres (tel le cliché du phénix orangé de la pochette) nous propose un 4ème album logiquement nommé BCCIV, de nouveau superbement produit par Kevin SHIRLEY.

Si Collide (cliquez ici), en ouverture, s’imprègne fortement du contenu de Blues Of Desperation, le dernier album studio en date (2016) de Joe BONAMASSA, Over My Head (cliquez ici) qui suit, avec sa mélodie, son chant et ses claviers ramènent vers un autre super groupe, FLYING COLORS. The Last Song For My Resting Place s’ouvre à la folk country, avec violon (le fiddle de Gerry O’CONNOR) et mandoline et se balade affectueusement pendant 8 minutes sur une mélodie implacable. Sway sent la poudre, et peut se voir comparer à DEEP PURPLE. The Cove (7 minutes) est un rien bluesy, ballade mid tempo lancinante qui s’emballe lors de passages plus enlevés. The Crow, introduit par une basse qui gratte, est rapide et nerveuse, la guitare répondant par des passes d’armes savoureuses aux claviers sonnant 70’s. Wanderlust (cliquez ici) est sautillant, enjoué, lui aussi majestueusement harmonique. Les refrains sont posés, le solo de piano et celui de guitare sont souverains, et le final s’étire, menant la composition à 8 minutes. Love Remains prend des allures de LED ZEPPELIN, cadencé, avec son refrain au chant aérien, épidermique et renversant. Fluide, Awake est à rapprocher de The Crow par sa nervosité et son allégresse. When The Morning Comes vient poser avec douceur un point final à ce 4ème album, s’excitant toutefois sur sa conclusion.

Toujours aussi fringants, les 4 musiciens font briller à nouveau leurs compétences connues et reconnues, à travers un hard rock (70’s) pleinement mélodique, flamboyant, gorgé de feeling et de robustesse. Et absolument délectable, même si l’originalité n’est pas forcément l’apanage de ces 10 nouvelles compositions (comme du reste les albums précédents). Mais qu’importe puisque finalement BBCIV procure l’ivresse mélodique d’une consommation immodérée !

BBCIV :
01 : Collide – 02 : Over My Head – 03 : The Last Song For My Resting Place – 04 : Sway – 05 : The Cove – 06 : The Crow – 07 : Wanderlust – 08 : Love Remains – 09 : Awake – 10 : When The Morning Comes
Ben
Date de publication : dimanche 26 novembre 2017