17 / 20
02/12/17
Gospel of despair
MONOLITH CULT
 
MONOLITH CULT a été fondé 2012 par des anciens membres du groupe de Doom britannique KHANG (lequel a par la suite muté en LAZARUS BLACKSTAR), avec à la clé un premier album en pressage vinyle, Run From the Light, paru dès 2013. On n'en voudra pas à MONOLITH CULT d'avoir passé pas mal de temps pour livrer un successeur, tant Gospel Of Despair constitue un album de Heavy Doom Metal lyrique maîtrisé et délectable !

Le répertoire présenté ici se divise grosso modo en deux catégories : d'un côté, trois titres relativement concis (cinq-six minutes) ; de l'autre, trois compositions entre sept et huit minutes (plus un court instrumental). Assez logiquement, les morceaux les moins longs sont aussi les plus directs, avec le plus de repères mélodiques et d'accroches rythmiques, avec de fortes réminiscences du Heavy Metal traditionnel ; le titre d'ouverture, Disconnection Sindrome, propose même des parties notablement plus enlevées que ce que requiert le pur Doom. D'ailleurs, ce net héritage Heavy Metal, notamment au travers des guitares, transpire sur tout l'album et crée de facto une diversification bienvenue du son général.

Forcément, les pièces de résistance permettent davantage d'installer des ambiances, parfois raisonnablement épiques, comme sur le tortueux Death Means Nothing et sur l'écrasant Kings of All That's Lost, deux compositions remarquablement structurées et totalement captivantes. Sur ce type de morceaux, le chant clair, puissamment modulé, expressif mais sans excès, s'avère être un rouage essentiel par sa capacité à exprimer des sentiments contrastés : mélancolie, emphase, rage... Sans aucune armada d'effets pompeux, MONOLITH CULT parvient à créer cette dimension supplémentaire qui tire le Doom épique par-delà les contingences terre-à-terre et qui fait appel à l'imaginaire.

Incontestablement, Gospel Of Despair représente une réussite totale pour le groupe et un album extrêmement recommandable pour les fans de Doom épique classique.
Faites-vous une idée en écoutant l'intégralité de l'album : cliquez ici
Alain
Date de publication : samedi 2 décembre 2017