17 / 20
04/01/18
Vanishing lines
MOONSHINE OVERSIGHT
 
Julien P. (chant, guitare) et Julien V. (guitare, chant), Florent (basse) et Julien S. (batterie) sont les gardiens du temple MOONSHINE OVERSIGHT, quatuor originaire de Toulon et formé en 2014. Vanishing Lines est leur premier album, 9 compositions autoproduites de belle manière, enveloppées à la fois par un son chaud et clair. L’espace sonore est totalement comblé, procurant à l’ouvrage, édifice héroïque, charpenté par un rock aux atours progressifs, un aspect compact et homogène.

Quasiment tous menés au-delà des 5 minutes, les 9 titres brillent par une virtuosité technique, pointue et carrée. Les soli de guitares sont concis, le chant est maîtrisé, la rythmique est impeccable, avec un batteur remarquable et implacable (Sparkling Cut). Le style et les influences de Vanishing Lines baignent majoritairement dans un rock dynamique, rythmé et vertueux, s’ouvrant à quelques tournures bluesy (le phénoménal et épidermique Young Man), folk rock (l’intro de Mayflies) ou stoner (Moonrakers). Et suscitant aussi quelques parallèles plus ou moins flous avec SHAMAN’S HARVEST (Vultures, Young Man), CHEMICAL WEDDING, voire Sorceress, le dernier album d’OPETH (Feel).
Mais la musique du groupe, personnelle et authentique, est avant tout un agencement précis, un assemblage pointilleux de notes, d’accords, de lignes mélodiques, un fourmillement d’idées et d’ambiances encadré par une écriture travaillée, approfondie et modelée par une dextérité irréprochable. Le contenu et l’attitude des compositions exploitent avec finesse et intelligence changements de tempi, plages instrumentales et chantées (Beyond The Stars, Moonrakers, Sparkling Cut), rebondissements et enchaînements fluides d’ambiances, à travers des canevas empruntant leurs motifs au royaume coloré du rock progressif. Toutefois, le groupe ne cherche jamais à complexifier outrageusement sa texture. Mais il réussit, à travers de longues pièces (les 9 minutes de Beyond The Stars, les 7 minutes de Echoes Of Asymmetry), à faire voyager sa matière avec brio par delà les frontières étriquées d’un rock basique et formaté.
En outre, la multiplication des écoutes de Vanishing Lines, premier album de MOONSHINE OVERSIGHT, nourrit ce sentiment de densité, de chaleur et de profondeur musicales, ce ressenti de richesse artistique. Mais aussi d’engagement technique, de maîtrise de thèmes et de styles. Une réussite à partager sans délai, avec le plus grand nombre possible !

Young Man : cliquez ici

Feel : cliquez ici

Vanishing Lines :
01 : Moonrise – 02 : Vultures – 03 : Beyond The Stars – 04 : Mayflies – 05 : Moonrakers – 06 : Young Man – 07 : Sparkling Cut – 08 : Feel – 09 : Echoes Of Asymmetry
Ben
Date de publication : jeudi 4 janvier 2018