18 / 20
13/01/18
Destination everywhere
DRENALIZE
 
En juin 2013, l’aventure DRENALIZE démarre dans le Nord-Est de la France.
De jeunes Hard-Rockers, inspirés par les grands noms du style mélodique, de SCORPIONS à POISON en passant par DANGER DANGER, BON JOVI, MOTLEY CRUE, WARRANT et j’en passe des meilleurs trouvent un nom clin d’oeil à DEF LEPPARD pour leur groupe.
Voilà, le style est posé et bien loin de faire du copié collé de leurs influences, les musiciens créent une identité forte et mâture, flamboyante pour de si jeunes gens. Autant dire mon admiration. La musique s’inscrit parfaitement dans ce revival tel que les pays scandinaves, Suède en tête nous offre depuis quelques années. Avec PRESENCE à l’époque 80, plus récemment DIRTY ACTION ou ARCHANGE, DRENALIZE fait figure de porte drapeau français (même si le chant est en anglais) et se glisse dans le peloton de tête.
Le groupe prépare un second album qui verra le jour fin 2018 début 2019 et est composé aujourd’hui de Chris VOLTAGE au chant, Alex GRICAR à la batterie, Rick THUNDER à la basse, Arthy SQUARED et Max WAYNN aux guitares.
Les deux petites choses à améliorer pour mes oreilles pour ce prochain album se situent au niveau de la longueur, 32 minutes ici, c’est un peu court. Remarque stimulée par la qualité de l’ensemble.
L’accent anglais de Chris mérite une légère amélioration. Un tout petit rien que ferait un petit moins scolaire.
Pour le reste, le groupe sait composer des hits mélodiques de très haut niveau avec des refrains qui frappent fort dans la tête. Seule la ballade me semble plus classique, le solo de guitare se laissant tout de même bien apprécier. Je trouve que Chris, qui chante vraiment bien et possède un grain de voix taillé pour ce style a tout à gagner en allant chercher ses aigus qui donnent plus d’émotions au chant. Aigus absents de cette ballade, à l’esprit POISON.
Pour le reste, 7 titres, j’enlève la ballade et l’introduction, qui sont des hits majestueux aux refrains imparables. La jeunesse donne un air frais et nerveux aux compositions et le niveau est élevé.
Parfaitement enregistré, mixé et produit à MonStudio (Audun-le-Tiche), cet album sonne superbement. Félicitations à Yann
KLYMEZIK
(Ex-MY POLLUX) pour son travail en studio.
Le groupe a déjà une belle expérience « live » puisqu’il a partagé la scène avec INGLORIOUS, HELL IN THE CLUB, TOXIC ROSE, SISTER SIN, BLACKRAIN etc.
Nul doute que si le groupe nous sort un nouvel album de cet acabit, couplé à sa signature avec Les Editions Hurlantes, il parviendra à gravir une marche supplémentaire dans sa carrière le rapprochant du sommet. C’est tout le bien que je souhaite à ces fort sympathiques musiciens.
En tout cas, Destination Everywhere est plus qu’une carte de visite, un excellent premier album !

Can't Stop My Heart : cliquez ici
Rémifm
Date de publication : samedi 13 janvier 2018