16 / 20
19/01/18
Outworn
CONVICTION
 
Il est des reconversions dont on sait qu'elles sont profondément sincères et non dictées par des postures factices ou des intérêts tout sauf artistiques. Ainsi, CONVICTION est le projet récent lancé par Amduscias, guitare et vocaliste de la formation TEMPLE OF BAAL, opiniâtre vecteur français d'un Black Metal brutal et intègre, et ce depuis vingt ans. Qu'elle que soit son investissement en faveur du Black Metal, Amduscias cultive en outre par devers soi, et ce de longue date, un amour invétéré pour le Doom Metal classique et traditionnel. Non pas le Doom épique à la CANDLEMASS, rien de gothique non plus, pas plus qu'une quelconque déclinaison extrême du Doom. Non, on vous parle ici de Doom tel que SAINT VITUS et THE OBSESSED le consacrèrent dans les années 80, bientôt suivis lors de la décennie suivante par une petite cohorte de dévots (dont beaucoup trouvèrent refuge chez le label berlinois Hellhound records). Évoquons en vrac IRON MAN, UNORTHODOX, INTERNAL VOID, REVELATION, LOST BREED, WRETCHED...

Après avoir commis en 2014 une démo riche de cinq titres (dont une reprise du magnifique Pictures Of Home de DEEP PURPLE), Amduscias a pris la saine résolution de constituer un véritable groupe sous la dénomination de CONVICTION. En attendant l'annonce d'une formation complète qui permettra l'enregistrement d'un album (sur l'éminent label italien Argonauta records), paraît un format court comprenant Outworn, un nouveau titre, couplé à Tedium, composition remontant à 2015, déjà parue sur la compilation We Are French, Fuck You !.
Avec Outworn (le morceau), Amduscias et son compère batteur Rachid TRABELSI n'optent certes pas pour la facilité. Neuf minutes durant, sur un tempo lent, une rythmique lourde et simple accompagne des riffs granitiques, grésillants, foncièrement lugubres et désincarnés. La voix claire d'Amduscias psalmodie des lignes de chant dépouillées, quoique modulées juste ce qu'il faut pour ne pas sombrer dans la monotonie ; de fort judicieuses harmonies vocales rehaussent l'intérêt à intervalles réguliers. La guitare prend des solos basiques, à base de notes tristes et déchirantes, comme une excroissance poisseuse d'un Blues d'outre-tombe.
Tedium se développe dans un format plus ramassé (6'37) mais reprend à son compte les basiques : lenteur, pesanteur, riffs épais et primaires, solo juteux et porteur d'une montée dramatique, rythmique implacablement lourde, ambiance poisseuse de veillée funéraire. Et puis, aux deux-tiers du titre, voilà soudain qu'intervient une accélération et une densification instrumentale qui s'apparente à une bacchanale hystérique, avant que le morceau ne s'achève en mode pur Doom.

CONVICTION ne prétend rien réinventer mais compte bien se consacrer avec ténacité et... conviction à un culte trop rare. Vivement l'album...

cliquez ici
Alain
Date de publication : vendredi 19 janvier 2018