18 / 20
29/01/18
Rise to glory
LOUDNESS
 
La distribution en Europe de Rise To Glory fait figure de retrouvailles avec le quatuor japonais LOUDNESS. En effet, après des débuts centrés sur son propre pays, cette formation avait tenté de percer en Occident, notamment aux Etats-Unis, avec les albums Thunder In The East (1985), Lightning Strikes (1986) et Hurricane Eyes (1987). Après quoi, le groupe s'était progressivement replié sur sa base, continuant à produire des albums tout en connaissant des changements de personnel (valse des chanteurs notamment). Reformé dans son line-up historique au début des années 2000, LOUDNESS fut endeuillé par le décès de son batteur Munetaka HIGUCHI. Malgré ce coup du sort, le trio restant embaucha Masayuki SUZUKI et reprit sa marche en avant.

C'est cette formation qui livre un Rise To Glory absolument brillant, comme une parfaite synthèse du meilleur du Hard Rock et du Heavy Metal des années 80. Plus que jamais, LOUDNESS combine la verve virtuose et virevoltante du jeune VAN HALEN avec le feeling et l'élégance de UFO et MSG, tout en développant un son sensiblement plus tranchant et agressif. Quel plaisir d'entendre ce guitariste incroyable qu'est Akira TAGASAKI trancher, ciseler, caresser ses cordes pour aligner des riffs teigneux, des solos funambulesques, des arpèges enchanteurs, le tout combinant systématiquement haute voltige technique et feeling ! Notre homme rivalise tout autant avec Eddie VAN HALEN, Yngwie MALSTEEN qu'avec Michael SCHENKER : la pure classe !

Le guitariste peut d'autant plus se démultiplier qu'il pose ses interventions sur une trame rythmique tout terrain, capable d'assurer des passages basiquement binaires comme des cavalcades épileptiques. Et puis, on savoure le chant toujours aussi particulier de Minoru NIIHARA : timbre rauque, intonations percutantes, souffle toujours dans l'effort, fort accent nippon... Certains peuvent ne pas aimer, il est vrai que cela gratte par moments, mais, personnellement, j'ai toujours apprécié de type de vocalistes, à la Graham BONNET ou Gary BARDEN, la fougue d'un David Lee ROTH en plus.

Du côté des compositions, le groupe n'a pas pas mégoté sur la quantité - 13 titres pour plus d'une heure ! -, pas plus qu'il n'a hésité à varier les styles : tempos fulgurants, mid-tempos lourds, ballade, titres agressifs, d'autres plus directement mémorisables. Le tout impeccablement mis en relief par une production et un mixage totalement adéquats, assurant une limpidité de tous les instants et une nervosité palpable, bien loin des ambiances saturées et cliniques de mise de nos jours.

Afin d'adosser la sortie européenne de Rise To Glory à son glorieux passé, ce nouvel album est proposé avec un second album. Ce disque bonus est en fait sorti en 2016 sous le titre Samsara Flight ; il consiste en treize réenregistrements de morceaux figurant à l'origine sur les trois premiers albums de LOUDNESS. Portées par une interprétation au taquet et un son en béton, ces nouvelles versions complètent les souvenirs des vétérans et permettent aux néophytes de découvrir les premiers pas de LOUDNESS sans se ruiner. Voilà une parution qui fait le plus grand bien, toute nostalgie mise à part ! ありがとう ございます, ラウドネス.

Vidéo de Soul On Fire : cliquez ici
Alain
Date de publication : lundi 29 janvier 2018