18 / 20
13/02/18
Carnival days
SHIRAZ LANE
 
Les 5 musiciens norvégiens de SHIRAZ LANE n’ont pas chômé depuis la sortie de leur premier album For Crying Out Loud en 2016.
En fait, ils ne chôment pas depuis leur début, fougueuse jeunesse. Eps, tournées, enregistrement, le fer est battu chaud !
Malgré leur jeune âge, ces musiciens sont aguerris et livrent avec ce deuxième album intitulé Carnival Days une petite merveille de Hard-US mélodique, et pas que... Sans oublier sa passion des débuts pour le Hard-US des grands jours, la petite flamme mélodique qui manquait au premier album s‘ est allumée pour mon plus grand bonheur.
Est-ce d’avoir tourné en première partie de BROTHER FIRETRIBE ou d’avoir travaillé avec le producteur suédois Per HALDEHEIM et donc enregistré en Suède qui a fait naître cette flamme, je ne sais ? Mon seul constat est la qualité incroyable de cet album.
Si vous êtes fan de FIREHOUSE par exemple, foncez car la comparaison n’est pas usurpée.
L’album démarre avec Carnival Days et le saxophone résonne… Surprise ! Une ambiance Hard-rock jazzy/bluesy prend le relais pour le meilleur effet ! Entrée en matière jubilatoire…
Avec The Crown, retour aux sources du Hard-US pêchu, nerveux à souhait malgré un pont plus dans l’esprit Rock. Titre ultra mélodique s’il en est !
Le single Harder To Breathe est un hit parfait avec quelques claviers délectables. Encore un refrain accrocheur et du rythme ! Superbe.
Tidal Wave marche ensuite sur les pas de H.E.A.T, ECLIPSE...avec un gimmick de guitare délicieux, un solo parfait et une pêche d'enfer.... Refrain à nouveau mélodique à souhait... Un nouveau hit de l'album...
S’ensuit Gotta Be Real, un titre de Pop-Rock, mid-tempo avec saxophone en renfort. Le final plus costaud se laisse apprécier.
Si vous aimez la musique des THE QUIREBOYS, vous ne pourrez qu’apprécier People Like Us et son refrain Pop (souvenez-vous le Hey You des anglais) et son piano virevoltant… Superbe refrain à nouveau…
Shangri-La démarre comme un titre Pop puis évolue vers le Hard-Rock… Joli refrain, jolis choeurs… Je me dis que le virage Pop de nombreux groupes scandinaves a frappé aussi SHIRAZ LANE, sans les claviers "dance" des derniers H.E.A.T ou RECKLESS LOVE.
Retour au Hard-US musclé très gros bras avec une tendance métal sur War Of Mine et son refrain accrocheur.
Shot Of Life est ensuite un nouveau hit de l’album pour moi. Ambiance légèrement arabisante sur l’introduction, le riff de guitare de l’introduction, le jeu entre les guitares sont absolument divins ! Titre de Hard-US à nouveau bien musclé sur lequel Hannes KETT fait briller toutes ses qualités vocales. Je prends conscience de cette évolution du groupe et aussi du travail formidable des 2 guitaristes, Jani LAINE et Miki KALSKE. Le pont de batterie et la rythmique proposée sur le refrain sont aussi des chefs- d’oeuvre de cet excellent batteur qu’est Ana WILLMAN. La basse de Joel ALEX ronfle formidablement depuis le début et ici, elle prend toute sa résonance. Difficile de ne pas avoir une pensée pour RATT, GUNS ‘N ROSES, MÖTLEY CRÜE etc.
Hope arrive ensuite, ballade classique et bien ficelée, moins dense que les deux proposées sur le premier album mais très agréable après le déluge de Shot Of Life. Une résonance LED ZEPPELIN, GREAT WHITE traîne dans l’air comme sur l’ensemble de l’album, inexplicable et appréciable s’il en est...
Et pour finir en beauté, Réincarnation commence comme une ballade, accélère le tempo pour arriver à un mid-tempo, puis accélère encore pour traverser un passage Hard-Rock nerveux avant d’offrir une parenthèse reggae plus que réussi et de revenir au mid-tempo et finir en ballade. Le refrain est superbe une fois encore… 8 minutes passionnantes...
Voilà, SHIRAZ LANE diversifie sa musique, se fait plaisir, ça s’entend et m’en donne énormément… Vivement l’écoute cd avec un son meilleur que l’ordinateur et les mp3…
Avec ce Carnivals Days fort bien équilibré dans ses variétés, SHIRAZ LANE est entré dans la cours des grands.
18.5/20

Harder To Breathe : cliquez ici
Rémifm
Date de publication : mardi 13 février 2018