14 / 20
17/02/18
R.a.f.h.a.l.
R.A.F.H.A.L.
 
R.A.F.H.A.L. est un jeune groupe originaire de Chambéry. R.A.F.H.A.L., c’est Rémi (batterie), Arthur (guitare / chant), Florent (guitare), Hugo (basse / chant), Alex (claviers), Louis (claviers). Un acronyme qui souffle, avec son premier EP éponyme autoproduit, sur les braises de « classic rock » de la chanson anglo-saxonne. Le son est correct, un peu étouffé, mais n’empêche pas d’apprécier l’aisance et la performance techniques de ces jeunes musiciens capables et habiles.
Si les 2 dernières pistes (non nommées sur la tracklist de l’album) sont un tant soit peu dispensables, quoique la piste 7 est une sympathique ballade plus ou moins typée andalouse guitare acoustique / chant , 5 des 6 titres proposés (et notés) sont des relectures fidèles d’oeuvres connues de « figures rock emblématiques»  : Time et son Intro, affublée de toute la panoplie sonore d’une horlogerie et Comfortably Numb. Ces 2 « hits » de PINK FLOYD sont deux hommages réussis rendus à cette musique intemporelle. Lonely Day est quant à lui une reprise, fidèle aussi, de SYSTEM OF A DOWN, autre hit reconnu en 2005 et issu de l’album Hypnotize. En bonus, R.A.F.H.A.L. revisite Hey Joe, en mode plus ou moins funk rock. Maintes fois rejoué (de Jimi HENDRIX, DEEP PURPLE à Johnny HALLIDAY), son origine, américaine, reste plus ou moins obscure.
Reste Alienation, qui est une composition pensée par Arthur. Elle développe sa mélodie à travers un rock progressif plus ou moins psychédélique (le traitement du chant entre autres), son ambiance et son écriture s’ancrant dans les 70’s (sons des guitares, des claviers et le roulement de la basse).
L’ensemble montre un enthousiasme certains, une dextérité et une maîtrise instrumentales remarquables, tant au niveau des reprises que d’Alienation. Les 5 musiciens et Alex, musicienne, sont tout aussi à l’aise avec cette musique rock née dans les 70’s qu’avec le metal (même si la cover est ici une ballade) viril de SOAD.
Je n’ai pas de boule de cristal, je ne suis pas devin, donc j’ignore si cette jeunesse talentueuse restera unie et donnera une suite à ce premier EP. Je leur souhaite. Car il est tout à fait possible de requérir de nouvelles compositions (personnelles cette fois-ci !). Même s'il lui reste encore du travail et une large marge de progression, l’entente, l’osmose et la mise en place exposées ici laissent espérer le meilleur pour R.A.F.H.A.L..

R.a.f.h.a.l. :
01 : Intro – 02 : Time – 03 : Lonely Day – 04 : Alienation – 05 : Comfortably Numb – 06 : (Bonus) Hey Joe
Ben
Date de publication : samedi 17 février 2018