15 / 20
04/03/18
Witches
THE BLACK SWAMP
 
Les membres de THE BLACK SWAMP sont objectivement originaires du Queensland en Australie mais, à l'écoute de Witches, on les croiraient natifs d'un de ces états du delta du Mississippi propices au développement du Sludge Metal le plus fruste ! Le quintette a déjà produit un EP (Foulness en 2014), un premier album (I Am en 2016) et augmente sa discographie avec Witches, EP riche de quatre compositions.

Pas de fioritures, juste une foutue dose de Sludge Metal furibard. Vous prenez des riffs velus et tranchants, vous les posez sur des lignes de basse ventrues et épaisses (quel groove menaçant !), vous piquez le derrière de ce petit monde avec une batterie bien sèche. Par dessus tout, vous ajoutez un chant rauque,colérique, mais articulé, avec des écorchures de larynx en fin de phrasé. Et ça cogne de manière directe, mais cela sait aussi très bien se faire plus sinueux, en reptation sinistre.
Sur le titre Event Horizon, de beaux inserts de guitare solo, brefs mais incendiaires, apportent une touche de Blues psychédélique. Mêmes senteurs de Blues lysergique sur le bref instrumental 1487 CE, apaisé et liquide.

A noter que, si THE BLACK SWAMP n'hésite pas à faire jouer pleinement sa puissance, il n'en conserve pas moins le souci de préserver une clarté dans le déroulement de ses compositions, toutes solidement charpentées sur le plan des rythmiques, avec notamment une capacité appréciable à éviter la linéarité.

On peut entendre des références à DOWN, PANTERA, CROWBAR, bref à pas mal de choses lourdes, groovy et sainement agressives. On a hâte d'entendre ce que donnera le second album...

Vidéo de Event Horizon : cliquez ici
Alain
Date de publication : dimanche 4 mars 2018