16 / 20
15/03/18
Atomic generation
FM
 
Ce nouveau FM m'a mis dans l'embarras car quand j'aime un groupe de cet envergure et que j'ai suivi toute sa carrière, toute nouvelle sortie est attendue. Mais voilà cet Atomic Generation que je viens d'écouter plusieurs fois me fait m'interroger longuement. Mes impressions sont mitigées tant l'album est varié, trop selon moi. Je me perds dans les différents méandres musicaux que nous proposent les britanniques. Manque de cohérence? Peut-être ? J'ai la sensation d'écouter un « Best Of » de leurs périodes musicales. Certes ce n'est ni mauvais, ni désagréable mais je me sens décontenancé. Bien sûr Steve OVERLAND demeure un "performer" de tout premier plan. Il chante toujours aussi bien. Tous les autres musiciens sont irréprochables. Ce disque n'est pas mauvais certes, mais j'ai des difficultés à l'appréhender. Je vais m'expliquer et déblayer le terrain. FM fait ce que j'attends d'eux sur quelques compositions et si comme moi vous aimez les Digging Up The Dirt ou Tough Love, les Black Magic ou In It For The Money vont vous convenir. Le premier avec quelques éléments funky groove pas mal et le refrain et ses chœurs à la BON JOVI fonctionne très bien. Le deuxième plus influencé par DEEP PURPLE (cet orgue Hammond) est un excellent mid tempo, Hard Bluesy doté d'un refrain qui ne laisse pas indifférent. Un peu bluesy encore un Make The Best Of What You Got aux accents Soul est quand même très agréable. Le très rythmé Killed By Love est d'une approche assez Pop comme l'étaient pas mal de compositions du dernier album Heroes And Vilains paru en 2015 que j'avais cependant beaucoup apprécié. Un Golden Days et ses claviers omniprésents oscille entre Pop et Westcoast (les chœurs). C'est surprenant ce changement au milieu d'un CD. FM fait défiler toutes ses envies, ses influences, l'auditeur que je suis se sent déstabilisé. Surtout qu'après vient se nicher un Playing Tricks On Me très blues avec cuivres. Oui je sais FM a écrit pas mal de titres dans le genre. Je pense à Hard Day In Hell  par exemple sur  Aphrodisiac et à  Cold Hearted sur Heroes And Vilains. Ce n'est pas le problème en lui même car les britanniques le font très bien. Pour moi ce qui me dérange c'est ce manque de fil conducteur, de ligne de conduite. Prenez un Too Much Of Good Things très marqué AOR qui m'évoque Richard MARX et FOREIGNER, il dépareille tout de même dans tout cet univers. Attention le morceau est très bon. Je saute du coq à l'âne ! Je rajouterai à cette incursion dans les eighties le plus relevé Follow Your Heart qui passe plutôt bien. Coté ballades c'est un déséquilibre car Do You Love Me Enough est un peu passe partout alors que Love Is The law plus épurée et inspirée laisse la part belle à l'émotion. Et puis la superbe voix de Steve OVERLAND reste prenante et captivante. Cet Atomic Generation est comme un noyau « Atomique » il se divise en plusieurs protons et neutrons, ici ce sont les styles qui sont dissociés et partagés. C'était la minute scientifique (comme quoi la musique mène à tout ! ). Enfin j'espère que les fans de FM se retrouverons malgré tout dans ce nouvel album. Pour moi les britanniques peuvent mieux faire. Je reste cependant un grand admirateur de ce groupe légendaire.

Black Magic : cliquez ici

Playing Tricks On Me : cliquez ici
Laudrome26
Date de publication : jeudi 15 mars 2018