16 / 20
04/05/18
East of sun
GATEKEEPER
 
A sa formation en 2009, GATEKEEPER constituait avant tout un projet personnel du guitariste Jeff BLACK. Au moment où paraît enfin le premier album (après une palanquée de EP, de splits, un live et une compilation), GATEKEEPER a mué à une authentique formation, avec Kenny KROECHER à la seconde guitare, David MESSIER à la basse, Tommy TRO à la batterie et Jean Pierre ABBOUD au chant. Par contre, ce qui n'a pas changé, ce sont les données de bases de ce projet, à savoir pratiquer un Heavy Metal épique dans un environnement dédié à l'Heroic Fantasy. A propos de Heroic Fantasy, il suffit de découvrir la peinture de Duncan STORR (qui a déjà œuvré au bénéfice de SKYCLAD, DARK FOREST, HAWKWIND, WYRD...) et des titres comme Blade Of Cimmeria, Swan Road Saga, Warrior Without Fear, Bell Of Tarantia pour comprendre que l'on va évoluer dans un univers guerrier !

Fort logiquement, le Heavy Metal mis à l’œuvre ici correspond aux exigences du concept, avec notamment des rythmiques galopantes, des riffs martiaux, un batteur qui produit un jeu intense, des guitares solos étincelantes, des compositions étagées en séquences successives (avec notamment des breaks acoustiques salvateurs, comme savait si bien le faire BLACK SABBATH période DIO), et un chanteur qui pousse des lignes de chant, sans oublier des chœurs virils. Le groupe revendique sans problème des influences de bon goût incluant MANOWAR, MANILLA ROAD et OMEN ; GATEKEEPER possède l'intransigeance guerrière des premiers, le sens épique des seconds et la vivacité des derniers.

Même quand le tempo se fait plus mesuré, l'interprétation de GATEKEEPER conserve un niveau d'intensité appréciable. Tout juste pourrait-on souhaiter que le chanteur ne pousse pas aussi systématiquement son timbre rauque, afin de gagner en variété. Cela dit, on sent le vocaliste totalement investi dans les textes et l'on comprend qu'il veuille faire preuve une certaine férocité !

A noter que l'édition CD comporte deux titres supplémentaires, en l'occurrence des reprises de Death Rider de MANOWAR et Hall Of The Mountain King de SAVATAGE. Le choix correspond forcément et logiquement aux influences du groupe mais se frotter à ces deux groupes monumentaux comporte une grosse dose de risque. Le fait est que, sans surprendre, GATEKEEPER livre deux versions compétentes, crédibles et ardentes.

Vidéo de Blade Of Cimmeria : cliquez ici
Alain
Date de publication : vendredi 4 mai 2018