16 / 20
10/05/18
New york sous bois rapcore club
THE WIGGAR OVERDOSE
 
Après un remarqué Bwesh, EP 5 titres sorti en 2014, New York Sous Bois Rapcore Club est le premier album du power trio agité THE WIGGAR OVERDOSE. Tom (guitare), Stewj (chant) et Jech (batterie) (je vous fais grâce de leurs a.k.a respectifs…), autoproclamés avec perspicacité les metalleux du rap français (les rappeux du metal français aurait tout son sens aussi) sont, je cite le communiqué de presse, « trois blanc-becs aux coeurs de gangsta qui ne peuvent s’empêcher de saturer le groove ». Entre autres…
Les trois lascars sont accompagnés sur l’album par Aymeric (basse), Lydie (flûte traversière), Francis CASTE (guitares additionnelles, en plus de l’enregistrement, mixage et mastering parfaits). Ainsi que la musicienne française (artiste caustique et indépendante) d’origine lituanienne GiedRé, capturée et emprisonnée (après avoir acceptée une pomme) sur S.O.S par le groupe et qui, avec humour, réclame sa liberté.

Ne pas se fier aux images, ne pas se fier à l’introductif New York Sous Bois et sa flûte traversière (qui clôt sur le même mode l’album avec NYSB Teens). Les 3 loustics ne servent pas un lait fraise avec des glaçons, mais plutôt un cocktail tonitruant à base de metal, hip hop, rapcore (Steven, NYSB Teens), punk rock, reggae (Merci Pour Le Hip Hop (cliquez ici), Kingpin). Avec une moindre dose d’électro. (Quand Ch’Rai Céléb’, #Lamuzikbonus), de heavy metal (Rock’N’Rolla) voire de Stoner (l’intro de Le Game De La Merguez). Le tout en alternant un flow dynamique (pas toujours audible), débité en français et anglais. Et évoquant quelques grands noms de cette scène musicale comme RAGE AGAINST THE MACHINE, LIMP BIZKIT, plus loin LINKIN PARK
S’ajoute à ce métissage explosif, qui fait « smurfer les hardos et pogoter les B-BOYS », sans aucun doute, un bon volume d’humour. Parfois potache, « sans une once de subtilité », surfant sur les clichés des genres domestiqués, flirtant même avec la parodie, il n’en reste pas moins que ces postures caricaturales sont dûment maîtrisées et dans l’ensemble très professionnelles.

THE WIGGAR OVERDOSE, « ça pète tout dans les bars », c’est « un crew qui enquille et qui démoule ». Et avec son New York Sous Bois Rapcore Club, « ça envoie du fat dans ton walkman », même si « y a qu’tes oreilles pour trouver ça sérieux ». Bref, si les 3 Tony MONTANA des banlieues en Sous Bois débarquent près de chez vous, vous savez quoi faire ce jour-là !

New York Sous Bois Rapcore Club :
01 : New York Sous Bois – 02 : NYSB Stamped – 03 : Captain Caste – 04 : 4’22’’ With Faye Reagan – 05 : Quand Ch’Rai Céléb’ - 06 : Steven - 07 : Big Fat Uppercut – 08 : S.O.S (feat. GiedRé) – 09 : We Got – 10 : #Lamuzikbonus – 11 : Merci Pour Le Hip Hop – 12 : Rock’N’Rolla – 13 : Bambi (Son Of A Biche) – 14 : Sexy R 6 – 15 : Kingpin – 16 : Le Game De La Merguez – 17 : NYSB Teens
Ben
Date de publication : jeudi 10 mai 2018