19 / 20
11/06/18
The State Of Rock
FRONTLINE
 
La très récente réédition par AOR Heaven de ce chef-d'oeuvre du « Melodic Rock », remastérisée par Robby BOEBEL m'a donné très envie de vous parler à nouveau de ce groupe à mon avis sous estimé. FRONTLINE est un groupe Allemand de Nuremberg fondé en 1989 par Robby BOEBEL (claviers, guitare), Stephan KAEMMERER (chant), Thomas RIESS (basse) et Stephan BAYERLEIN (batterie). Je vais vous présenter ce premier album qui est devenu un classique du hard rock mélodique. FRONTLINE a connu en premier lieu le succès en 1994 au Japon en étant N°10 des ventes Rock. Après une sortie Européenne chez C.N.R. en 1995 le groupe tourne avec BONFIRE, TYKETTO, CASANOVA, GOTTHARD. Pour la petite histoire, c'est grâce au magazine Rock Time (bonjour et merci Jee de la part de toute l'équipe MI...) que j'ai découvert ce fantastique album. Ce qui m'a surpris d'entrée, ce sont les influences et le style plutôt américain de nos quatre allemands. Je sens qu'ils ont écouté les DANGER DANGER, WINGER, TOTO et surtout JOURNEY. Malgré cela les mélodies pourront aussi nous remémorer leur compatriotes de BONFIRE ou FAIR WARNING. La voix haut perchée de Stephan KAEMMERER se rapproche des intonations d'un Steve PERRY. Son timbre devient aussi une "marque de fabrique" et fait partie intégrante de l'originalité de FRONTLINE. Le son est excellent et la production de Robby BOEBEL est somptueuse. Les «hits» sont légion comme dans tout album de ce calibre. Une power ballade comme Another Love aux guitares aériennes possède un refrain ciblé radio hyper accrocheur. J'écoute un hard FM classieux et nos allemands ne font pas dans la mièvrerie "sucrée " mais dans l'énergique et "catchy". Un peu à la manière d'un TREAT, c'est dynamique, nerveux comme les Heaven Knows ou The Night Comes Over You. Les refrains font "mouche", le tout étant relevé de chœurs parfaitement mis en place.
Les riffs ciselés de Bobby BOEBEL sont accompagnés de claviers judicieux, ce qui confère à l'ensemble une approche très américaine à leur musique. Je pense comme je vous le disais à JOURNEY sur un Heaven Can't Wait hyper accrocheur. Un Endless a tout du «hit» qui aurait pu passer sur les radios US et son refrain léger, limite « Westcoast » ne peut pas vous laisser indifférent. La mélodie est vraiment craquante ! Je suis dans l'excellence avec l'autre power ballade Over And Out à la mélodie fabuleuse et si lumineuse. Je reste dans un Hard FM de très très grande intensité dont les mélodies me captive immédiatement l'esprit. Robby BOEBEL se révèle être un excellent guitariste fin et subtil. FRONTLINE joue sur la variations de tempi, alternant titres plus rythmés comme ce Dangerous Game et mid tempo plus FM et raffiné comme ce I Have To Be Strong. La rythmique peut se faire plus lourde mais garde des qualités mélodiques de premier ordre. Un Hold On plus agressif et puissant débouche sur un refrain que je retiens facilement. Je note un beau break pour un solo débridé et bien pensé. Les «hits» défilent comme ce Victim Of Madness où l'association basse/batterie annonce la couleur. C'est nerveux, énergique et mélodique en diable. Le refrain est inspiré et je ne peux résister. Que c'est bon !!! Claviers, guitares et rythmique sont en avant pour un It's Not Over au refrain exquis et hyper séduisant. Alors uniquement édités au Japon en 1994, deux titres bonus sont joints pour cette réédition de 2018. Ils étaient également présents sur un CD réservé pour la promotion pour l'achat de la version française de ce The State Of Rock. Il comprenait Alone et I'm Falling qui sont deux compositions d'une impressionnante qualité et c'est une belle idée de les avoir rajoutées. Un beau petit plus qui complète le plaisir de cet éblouissant album de Hard FM / Hard Rock mélodique. Ne passez pas à coté aujourd'hui avec cette sensationnelle réédition. Un des meilleurs albums de cette année 1995. Un "must" à acquérir, vous pouvez me faire confiance !

Another Love : cliquez ici

Endless : cliquez ici
Laudrome26
Date de publication : lundi 11 juin 2018